AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  votesvotes  

Partagez | 
 

 ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Ven 28 Juil 2006 - 21:17



jeudi 6 juillet 2006

Astérix et Obélix aux jeux Olympiques: Première semaine espagnole




"Momo" est venu nous chercher à l'aéroport. Un petit panneau où est écrit "Mademoiselle Uderzo et Doubleclix" nous avait rassurés. La production LPR/Pathé n'est donc pas dépassée par les évènements. Pourtant, croyez-moi, il y aurait de quoi... Je vais y revenir.
Chaleur, odeur de l'été espagnol, nous sommes donc sur le point de découvrir le lieu de tournage du prochain film live d'Astérix. A peine dix minutes de voiture et nous apercevons le nouveau complexe dédié au cinéma qui, même de nuit, se repère de loin. Les concepteurs espagnols ont été ambitieux.


Hollywood sur Méditerranée ou Cinecitta chez les Ibères, comme on veut, est situé sur une colline un peu avant Alicante. Ce nouveau centre nerveux du cinéma européen est flambant neuf. Des gardes, tout neufs eux aussi, et des barrières de contrôles se succèdent... Nous arrivons enfin devant le bâtiment numéro 4. "Momo", membre de la production, était sensé nous amener à la cantine du lieu... Je ne veux pas faire mon difficile, mais il est plus de 22 heures 35 ce soir-là, et, rappelez-vous, il y avait le huitième de finale France/Espagne... Autrement dit, il restait une quinzaine de minutes avant la fin du match. Et, Elizabeth, la charmante assistante qui nous accueille ne semble pas mesurer la profondeur de ma souffrance: "où donc sont-ils tous, vous savez ceux qui regardent le Mondial?..."

D'ascenseurs en corridors, nous ne réussissons décidément pas à atteindre cette cantine. Thomas Langmann, producteur du film, soucieux du moral de ses équipes, avait pris la précaution de faire installer un écran géant afin qu'elles puissent, ensemble, voir ce match... Pour une première semaine de tournage en Espagne, le hasard avait donc bien fait les choses. Vous imaginez toute l'équipe espagnole assise côte à côte avec les Français pendant ce match qui voyait s'affronter les deux contrées amies et voisines, mais adversaires d'un soir. Et, de fait, lorsque nous arrivons, vers la 80ème minute du match, le score est de 1-1. Les hôtesses m'avaient nargué dans l'avion en m'annonçant le premier but espagnol et en omettant, ensuite, de m'indiquer que Ribéry avait égalisé... Et voilà que Patrick Vieira, puis Zinedine Zidane, ayant repris leurs habits de héros, se transforment, sous les yeux des deux cents personnes de la production du film, en bourreaux pour cette jeune équipe espagnole... Cris, danses, joies, pleurs, tout le village gaulois et ibère est en émoi. Comme dans l'album de René Goscinny et Albert Uderzo, les Ibères sont décidément des amis: très " fair-play ", ils félicitent même les Français avec élégance et respect pour leur victoire. Ouf! La production est sauvée!

Cette anecdote est significative de l'ambiance de travail qui semble s'être installée sur le tournage.

Le lendemain matin, c'est une scène réunissant Benoît Poelvoorde, José Garcia, Michael Herbig et Santiago Segura qui débute les festivités. La ruche est au travail. Une folie! Les assistants courent, les acteurs s'amusent, les habilleuses arrangent leurs œuvres sur les comédiens, le cameraman attend, la régie tente de faire démarrer les bulles du chaudron de potion magique au bon moment et les réalisateurs, Frédéric Forestier et Thomas Langmann, crient régulièrement " action "!
Poelvoorde, ni plus ni moins, s'apprête à trouver son rôle titre, Brutus. Un rôle qui marque une carrière. Il est Brutus. Garcia, en inventeur fou et quasiment aveugle est désopilant. Vous verrez ce qu'il fait avec des vers de terre que lui avait subrepticement glissé Benoît Poelvoorde...! Pour rire, au départ. A l'arrivée, c'est Benoît qui voulait vomir... Je vous laisse deviner ce qu'a fait le grand José Garcia!...






Michael Herbig, belle personne, s'amuse à être le quasi esclave muet de Brutus. Il est judicieusement très expressif lors des prises. Et la production lui a confié une mission supplémentaire: en Allemagne, où il est une star, il assurera en plus le doublage de la voix de Brutus. Il pourra ainsi s'infliger vocalement toutes les brimades que le célèbre parricide lui fait subir physiquement. Michael Herbig deux fois dans le même film! Et Santiago Segura, en magicien occulte, est tout en contre-emploi avec une franche gourmandise due notamment à son accent ibère. Santiago est tellement fan d'Astérix qu'il a préféré à un bonus sur son contrat émettre le souhait de recevoir un dessin de notre maître, Albert Uderzo! Du bonheur, non? En voilà un qui n'est pas fou, non plus... Vive Astérix!

Lors d'une pause, nous avons pu voir, dans le camion régie fermé d'un drap noir (qui permet à la température de grimper allégrement vers les 48°) les premiers rushes: sans ambages, sans façon, sans superlatif, ils sont juste formidables. Thierry Arbogast à la photo, Madeline Fontaine aux costumes, Aline Bonetto aux décors, le résultat est juste à la hauteur: c'est "Gladiator" sans Russel Crowe mais avec Depardieu et Alain Delon, version Jules C. Les producteurs ont su et voulu un film aux ambitions internationales, et c'est en route, par Toutatis!

Sylvie Uderzo s'est extasiée sur les costumes, par centaines, qui occupent presque un hangar. Les casques grecs, particulièrement, sont magnifiques. Les armures de la "milice" de Brutus sont impressionnantes, noires et souples... C'est simple, il y a de quoi en faire un musée des costumes de l'an 50 avant J.-C. Et, le must des must, chers lecteurs, c'est ce stade olympique où aura lieu la course de chars... Près de deux cent mètres de long, des gradins plus hauts que nature, des immenses statues décorant l'allée centrale du circuit, INCROYABLE! Du souffle pour ce troisième opus live des aventures d'Astérix. A suivre, c'est sûr!
102
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Sam 29 Juil 2006 - 0:35

bravo quelle mise en page merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
FRED

avatar

Masculin Nombre de messages : 226
Age : 32
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Sam 29 Juil 2006 - 12:49

Super article !

Merci Bengiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fred-online.tk
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 1:59

jeudi 29 juin 2006

Astérix 3 dans Le Journal du Dimanche !







Après Première, c’est au tour du Journal du Dimanche,
reprenant les mêmes infos que Doubleclix,
de lever le voile sur la préparation du film Astérix aux Jeux Olympiques.

Dans son numéro du 25 juin 2006, l’hebdomadaire proposait
les premières photos de la superproduction Gauloise
dont le tournage vient de commencer.

Une occasion de découvrir Clovis CORNILLAC et Gérard DEPARDIEU
pour la première fois réunis sous les traits d’Astérix et Obélix.

et.............BEN sera Brutus
aux côtés d'Alain DELON (César) obi
........... ahh2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 2:12

merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 12:44

mercredi 28 juin 2006

Premiers tours de Manivelle



Au nord de Lutèce, en pleine forêt d'Ermenonville, une clairière décorée de quelques véhicules modernes, chars et carrioles, me rassure : j'y suis! Au beau milieu de rochers gigantesques, de bouleaux immenses et de pistes où les roues s'ensablent à plaisir, le tournage du troisième opus live d'Astérix a bel et bien commencé... Des hommes en tenue de week-ends armés de "talkies" s'agitent, des femmes plantent des fougères sur le chemin que vont bientôt emprunter nos héros, des forts des halles s'amusent à déplacer des tonnes de matériels cinéma là où d'habitude, nous serions tentés d'installer la nappe pour le pique-nique... En clair, une fourmilière humaine en pleine forêt qui semble savoir ce qu'elle doit faire. Et, de fait, la magie s'accomplit lorsque j'aperçois au loin les braies d'Obélix et le pantalon rouge d'Astérix, tout le monde est bien en place.
Gérard Depardieu, devenu une sorte de double de notre gourmand favori, est en pleine forme : plus vrai que nature, plus rabelaisien que jamais comme pour se protéger du regard des autres, plus tonitruant que toujours pour ne pas entendre que quelqu'un, quelque part, pourrait ne pas l'aimer, bref un Obélix grande taille qui, lorsque vous l'approchez en tête-à-tête, vous laisse découvrir un autre personnage, ressemblant à notre chasseur de sanglier si fragile. C'est d'ailleurs ce qu'a ressenti également notre maître à tous, Albert Uderzo, venu adouber cette nouvelle équipe dirigée par Thomas Langmann, Frédéric Forestier, Jean-Lou Monthieux et Jean-Marc Deschamps. Délicieux de voir Albert Uderzo, au milieu de la forêt, dialoguant avec son Obélix de chair. Le plus BD des deux n'est pas forcément celui qu'on croit... Entre deux formules d'Obélix plus gargantuesques que dans les albums, et deux fous rires de l'auteur, s'approche alors, discrètement, le nouvel Astérix. La rencontre est saisissante : Clovis Cornillac, un Astérix guerrier malicieux, au regard d'acier, vient de naître! Attitudes, déplacements, dialogues avec son complice, tout est renouvelé, comme si Astérix s'était re-dopé à la BD. Ce nouvel Astérix est certainement un atout supplémentaire pour préserver la fraîcheur de l'adaptation. En fait, seul Obélix/Depardieu aura traversé les trois films : réalisateurs, techniciens, acteurs, tout sera nouveau sur ce troisième film. Ce qui a fait la force des deux premiers devrait pouvoir se retrouver dans celui-ci selon la volonté du producteur, Thomas Langmann et d'Albert Uderzo: la magie des images et de l'univers du premier long métrage, éléments qui avaient été préférés par les lecteurs/spectateurs européens, associés à l'humour du second film qu'avaient plébiscité les francophones. Un "best of", en somme, et peut-être plus?...
Je mens, j'ai oublié Idéfix : c'est bien le même petit chien que celui de "Mission Cléopâtre" qui rempile avec ses petits bouts d'oreille noires. Il a très bien joué, d'ailleurs, la première scène à laquelle j'ai assisté. Le long d'un chemin reconstitué, que les décorateurs avaient parsemé de rochers que l'on aurait dit dessinés par Albert, de fleurs et de champignons à l'encan, le petit chien avait pour mission de croiser ses deux amis qui conversaient sur la vacuité de la force...

Si, si, Astérix et Obélix échangent ainsi, au milieu d'une forêt, sur l'usage de la force, juste avant de rencontrer un légionnaire romain du nom de Cornedurus, incarné à l'écran par Jérôme Le Banner, champion de K-one de son état. Vous voyez la scène dans l'album Astérix aux Jeux Olympiques, celle où le champion de Rome, sensé être le plus rapide du monde, voit débouler Obélix puis Astérix inquiets pour lui de le voir courir si vite... Eh bien, vous découvrirez que Cornedurus existe vraiment et que la déprime que vont lui provoquer nos deux héros, en courant bien plus vite que lui, va avoir des conséquences sur le résultat des Jeux.
Albert semble ravi de ce début de tournage rien de moins qu'impérial : près de cinq mois au planning! A la minute où je vous rapporte ces évènements, l'équipe est déjà partie s'installer pour près de deux saisons à Alicante, chez les Ibères... L'été sera chaud, crois-je! A suivre donc, chers internautes, car vous saurez tout sur le tournage le plus le plus le plus fou du cinéma!
Les magazines s'agitent déjà. Les demandes d'interviews tombent tous les jours. Mais, à l'image de nos héros, il faut raison garder. Nos héros doivent, peut-être mieux que les champions du "foutbôle", rester concentrer s'ils veulent remporter les Jeux Olympiques qui auront lieu à Athènes en janvier 2008, comme il se doit. Mon travail sera de vous faire partager, avant les autres, les secrets du tournage et les évènements qui ne manqueront pas d'agrémenter cette production incroyable. En France, le magazine Première a déjà consacré sa une de juillet au nouvel Astérix, Clovis, roi des Francs ou presque... Nous n'étions pas d'accord avec la photo de couverture qu'ils ont choisi de retenir, mais bon, nous on s'occupe d'un site et pas d'un mensuel de cinéma, alors, ils nous ont dit qu'on n'y connaissait rien. Charmant, mais, franchement, sur la couverture, vous ne trouvez pas que l'on dirait qu'Astérix s'est mis aux patins à glace...? Or, je vous l'assure, ce

L'essentiel est ailleurs : Astérix/Cornillac et Obélix/Depardieu, voilà un couple qui marche bien. Vous savez quoi? César et ses légionnaires vont se prendre des baffes de première catégorie!

c'est à voir................ Razz Razz Wink
bengi lol!


Dernière édition par le Dim 26 Nov 2006 - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 12:53

Astérix aux Jeux Olympiques déjà vendu en Europe centrale !

Alors que sa sortie n’est pas prévue avant fin janvier 2008, le prochain film « live » adapté des aventures d’Astérix suscite déjà une attente sans précédent. On apprend ainsi sur le site de Variety que la société SPI Intl., basée à Varsovie, a acquis les droits du film pour les territoires d’Europe où elle est représentée (Pologne, République Tchèque, Slovaquie et Hongrie).

Déjà distributrice d’Astérix et les Vikings en Pologne, la société SPI semble avoir pris goût à la potion magique Astérix. Ils sont pas fous, ces polonais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 12:55

Le magazine Première fait sa « Une » avec Astérix ! juin 06.


Clovis Cornillac revêtant le costume d’Astérix, telle est la «une» de Première, magazine leader de la presse cinéma en France.

D’ici au 30 janvier 2008, date de sortie du film Astérix aux Jeux Olympiques, l’attente sera longue, c’est sûr !

Pourtant, “La Révolution Astérix” est déjà en marche : interviews exclusives de Thomas Langmann, producteur et co-réalisateur du film, et Clovis Cornillac, révélations sur le casting du film, tout ceci est dans le numéro de Première daté de juillet 2006, par Toutatis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 13:09

mardi 6 juin 2006

Les prix Albert Uderzo: Goncourt de la BD?




La semaine dernière, dans une intimité très gauloise, les 4èmes Prix Albert Uderzo se sont déroulés pour la première fois à Paris dans le cadre de la Fête de la BD. Intégrés comme première grande manifestation de cette semaine destinée à mettre la BD à la portée de tous, les Prix revêtaient cette année un costume plus ambitieux. Dans la forêt quasi amazonienne de la production BD actuelle, ces Prix sont destinés à être un repère pour guider les lecteurs vers ce que le jury a déterminé comme les BD les plus remarquables de l'année.



Le critère premier de sélection que nous retenons est la lisibilité par le plus grand nombre. Ces prix n'ont effectivement pas vocation à coopter les amis des amis de l'attachée de presse de la maison d'édition. Ils ont juste pour ambition de proposer aux lecteurs, qui voudront suivre la recommandation, des albums qui leur feront encore plus aimer la BD.
C'est la raison pour laquelle nous mettons en avant l'ensemble de la sélection qui, de notre point de vue de Doubleclix, ne contient que d'excellents albums. En clair vous avez 18 albums à acheter séance tenante. Pour nos lecteurs étrangers, c'est une bonne occasion de stimuler vos éditeurs nationaux pour qu'ils développent leur catalogue BD, non? Allez hop, disait notre Talon d'Achille.
Un mot du jury qui fût très sérieux et très studieux cette année : les différents membres ont pu lire et retenir leurs meilleurs cases. Le jury réunissait cette année Christophe Arleston (Scénariste de BD), Bernard de Choisy, Clovis Cornillac (Acteur), Frédéric Forestier (Réalisateur), Marcel Gotlieb (Scénariste et dessinateur de BD), Bertrand Morisset (Directeur de la Fête de la BD), Laurent Turpin (Journaliste), Sylvie Uderzo (Présidente du Jury) et Bernard Vandenhoute (Libraire).
Tous les albums sélectionnés sont à découvrir ici. Les trois gagnants de cette année, puisqu'il faut bien des gagnants, sont :
Boucq pour le PRIX DU MEILLEUR DESSIN pour l'album du Bouncer 4 dont le scénario est de Jodorowsky, naturellement,
Baru pour le 2ème tome de L'enragé qui a obtenu le PRIX DU MEILLEUR ALBUM
Cuzor et Giroud ont obtenu le PRIX DU MEILLEUR ALBUM ADULTE pour ce 3ème épisode de cette saga géniale Quintett imaginée par Frank Giroud avec trois dessinateurs différents dont Cuzor n'est pas le plus maladroit.


En fait, ce que l'on a fait, en récompensant ces albums, c'est donner envie aux lecteurs d'acheter la série : 4 pour Bouncer , 2 pour L'enragé et 3 pour Quintett! Voilà la mission que nous nous sommes fixée pour que le label "Prix Albert Uderzo" soit associé à des albums de qualité et qu'au travers de la générosité de l'auteur (Albert Uderzo dote, en effet, ces prix de manière exceptionnelle), Astérix et Obélix continuent leur travail d'évangélisation qu'ils ont entamé dans les années soixante en faisant venir à la BD un plus large public.
Albert Uderzo a tenu cette année à transmettre le bâton de maréchal à sa fille Sylvie, Directrice du Village des fous, pour qu'elle préside cette manifestation annuelle. En fait, l'auteur m'a confié qu'il en avait assez de prendre des baffes de ses amis à chaque fois qu'ils n'étaient pas récompensés. Aussi, généreusement, il a confié la charge à sa fille… L'esprit de famille!
Albert a tenu à récompenser un vieil ami pour l'ensemble de son œuvre : Tibet, le papa de Chick Bill et Ric Hochet avec AP Duchateau, a reçu donc lui aussi ce sanglier convoité. Franchement, c'est le plus beau trophée à mettre sur votre cheminée, so far (sans jeu de mot)!

Bonne lecture, merci de vos commentaires et à l'année prochaine pour connaître les prochains sélectionnés.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 13:23

Les Belges sont-ils vraiment les plus braves?

Au milieu des " Ooooh " et " Aaah " admiratifs des visiteurs qui ont eu la chance de découvrir en première mondiale à Bruxelles Le Monde Miroir d'Astérix, la toute première exposition réalisée à la (dé)mesure du plus mythique des Gaulois, dévoilant toutes les facettes de son immense univers, une question angoissée résonnait dans les couloirs : alors, les Belges sont-ils vraiment les plus braves, ou sont-ce les Celtillons, dites voir une fois, fieu ?

Sans commentaires, car il nous est impossible, à nous Gaulois, partie prenante de ce débat si polémique, de juger cet épineux problème, nous nous sommes plongés dans la lecture des textes du seul arbitre en mesure de régler cette question, nous avons nommé César soi-même !
A ma gauche, les Gaulois: guerriers sans peur, sûrs de la protection des dieux, ils foncent en désordre, torse nus, en hurlant, chantant, et dansant sauvagement pour effrayer leur adversaire. Autant dire que les célèbres rugbymen néo-zélandais n'ont rien inventé avec leur non moins célèbre Haka! Et oui, pour les Gaulois, tout est bon pour terroriser et démoraliser l'adversaire: ils exhibent leur blessures et le sang qui s'en échappe, ils placent leurs hommes les plus massifs et puissants en première ligne (voici la preuve que César a bien croisé Obélix au combat!), et soufflent de toutes leurs forces dans leurs carnyx pour s'assurer d'un vacarme assourdissant (d'où l'importance stratégique du barde Assurancetourix!).


A ma droite, les Belges, terme par lequel César désignait en fait les habitants de l'actuelle Belgique, mais aussi du nord de la France. Leur technique d'assaut est redoutable: formant une masse compacte autour des remparts d'une citadelle, ils lancent des pierres en grande quantité, puis, en tortue, mettent le feu aux différents postes de garde!
Pour César, leur bravoure ne fait aucun doute, et il l'explique par l'éloignement de leurs contrées qui les préserve des contacts avec la civilisation romaine, si prompte à amollir les cœurs, ainsi que par un entraînement sans failles dû aux affrontements continuels avec leurs voisins Germains… Conclusion de César, chargé de trancher entre Gaulois fous furieux et Belges "barbares": "Les plus braves, je ne sais pas, ce que je peux vous dire, c'est que vous êtes aussi fous les uns que les autres!!!".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 13:37

AH MAIS JE L'AI L'ARTICLE DE PREMIèRE NORMALEMENT BIEN SUR MAIS C'EST QUE SUR CLOVIS y avais la liste des perso avec les acteur à coter tiens je peu le chercher si ça interresse

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 13:37

oups j'ai oublier merci pour toute cette lecture

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 15:09

so a écrit:
AH MAIS JE L'AI L'ARTICLE DE PREMIèRE NORMALEMENT BIEN SUR MAIS C'EST QUE SUR CLOVIS y avais la liste des perso avec les acteur à coter tiens je peu le chercher si ça interresse

merci contentons-nous de ça si tu veux.....pour moi c'est ok lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 15:20

Les premiers essais pour Astérix 3



la première rencontre cinématographique entre Gérard Depardieu/Obélix et Clovis Cornillac qui pourrait incarner le nouvel Astérix. Le grand Depardieu était en forme et s'en est donné à coeur joie tant il est à l'aise dans ce rôle d'Obélix qui lui va comme un chausson douillet et confortable. Clovis (dont le prénom devait certainement être prédestiné) était très respectueux de rencontrer Môssieur Obélix et s'est d'emblée positionné comme une alternative par rapport à la création de Christian Clavier, plus gestuelle, plus graphique. "Ce qui a été fait avant était très bien, mais, c'est plus amusant pour moi de proposer autre chose", souligne l'acteur, les yeux pétillants. Sympa, sensible et malin le petit Clovis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 17:39

BENGI
merci contentons-nous de ça si tu veux.....pour moi c'est ok lol!


tant mieuxje ne le retrouve pas mdr lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 30 Juil 2006 - 19:59

ahh2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Sam 2 Sep 2006 - 1:20

Benoît Poelvoorde (Brutus) et Alain Delon (César)


ASTERIX FAIT SES JEUX EN ESPAGNE


Voilà environ un mois que le tournage du troisième film « live » d'Astérix a commencé. L'équipe du film s'est installée dans la nouvelle cité du cinéma, La Cuidad de la Luz (La cité de la lumière), à Alicante, en Espagne.

Avec ses milliers de figurants, son équipe de plus de 250 techniciens, ses 50 acteurs, c'est un véritable village qui a pris ses quartiers pour quelque 5 mois, sur les bords de la méditerranée.

Un casting prestigieux

On l'avait annoncé, le casting d'Astérix aux jeux olympiques serait des plus prestigieux. Presque tous les acteurs initialement prévus sont au rendez-vous. Seul Jean-Claude Van Damme qui devait endosser le rôle du légionnaire romain, Cornedurus, a été remplacé. C'est le champion de K-one, Jérôme Le Banner , qui incarne finalement ce personnage. Dommage !



Alors que Christian Clavier a abandonné le rôle d'Astérix, c'est le jeune Clovis Cornillac ( Les Brigades du Tigre, Les Chevaliers du Ciel …) qui revêt la tunique du petit Gaulois. Il devrait apporter un certain renouveau au personnage. Une plus grande crédibilité aussi…

Gérard Depardieu et le chien incarnant Idéfix sont les seuls à figurer à la fois dans le casting du deuxième ( Mission Cléopâtre ) et du troisième film.

Le célèbre Jules César aura les traits d' Alain Delon , qui trouve là un rôle à sa mesure. Notons qu'avec Astérix aux jeux olympiques, l'acteur français est revenu sur sa décision de ne plus tourner de films pour le cinéma (il n'avait plus tourné pour le grand écran depuis 1999). Benoît Poelvoorde a trouvé en Brutus, fils de César, un rôle qui lui sied parfaitement. Son vieux complice José Garcia -ils ont tourné ensembles Le Boulet et Le Vélo de Ghislain Lambert -, est aussi de la partie : il joue un inventeur fou quasiment aveugle. L'acteur allemand, Michael Herbig , est un quasi esclave muet de Brutus. Détail amusant, il donnera sa voix à Brutus justement, dans la version allemande. Une sorte de revanche en coulisse sur son tortionnaire. L'Espagnol Santiago Segura sera, quant à lui, un magicien occulte.



Du côté de la distribution féminine, on notera le nom de la belle Monica Cruz , sœur cadette de Penelope Cruz, et celui de Vanessa Hessler , un mannequin italien de 18 ans.

Des décors grandioses

Costumes, casques, glaives, armures, tout a été soigné pour donner une crédibilité parfaite à cette épopée romaine. Mais le plus impressionnant est sans doute le stade olympique où doit se dérouler la course de char : 200 mètres de long, des gradins gigantesques, d'immenses statues décorant l'allée centrale… On comprend mieux pourquoi le budget du film s'élève à 60 millions d'euros. Espérons qu'Astérix aux jeux olympiques saura transposer toute la saveur de la bande dessinée en cinémascope. Rendez-vous d'ici quelques mois pour en juger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Dim 3 Sep 2006 - 12:35

merci pour linfo bengi Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Ven 6 Oct 2006 - 20:45

info mercredi 4 octobre 2006

Astérix aux Jeux Olympiques : en tournage,
sortie prévue le 30/01/08


La journée du 26 septembre 2006 s'annonçait exceptionnelle.
A la lecture de la feuille de service du jour (voir document ci-dessous),
le 1er assistant réalisateur, Christophe Vassor
n'y allait pas par quatre chemins: "des feuilles de service comme ça,
avec autant de vedettes, on n'en voit pas souvent dans le cinéma!"
La ruche s'agitait comme jamais: comment accueillir dignement ces personnalités multiples et charismatiques ?
C'est à dire comment faire pour que tout se passe bien ? Stéphane Rousseau/Alafolix,
notre Gaulois du Québec, sorte de Tragicomix (Astérix Légionnaire)
ou de Comix (Le Grand fossé) sur ce film,
est déjà en train de féliciter Clovis Cornillac/Astérix sur la piste du stade.
Il est 9 heures du matin, le soleil d'Alicante chauffe déjà
les caméras gigantesques et annonce clairement ses intentions:
la journée sera chaude!




Première scène bouclée en trois prises, la caravane s'explose déjà vers la tribune présidentielle.
Sur la droite, un char magnifique blanc et doré, tiré par quatre chevaux splendides blancs
s'apprête à emprunter la corde, justement l'endroit où je me trouve.
OK, ok, je m'écarte sur la gauche lorsqu'un second char, rouge celui-là,
manque de me renverser! "Hé, les guerriers, vous pouvez pas regarder où vous roulez!",
dis-je, non mais sans blague! Le cascadeur sur le char rouge s'est arrêté.
Il fait demi-tour vers moi. Il s'approche et me propose de faire un tour avec lui.
Je n'aurais pas dû lui dire oui, franchement.
Astérix c'est du péplum et du vrai, je vous le garantis!
A peine remis de mes émotions, une petite troupe en tenue d'époque a investi le stade juste sous la tribune présidentielle.
Gérard Depardieu, en avance, puisqu'il ne tourne que l'après-midi,
est venu en touriste dans son grand tee-shirt fétiche orange.
Il salue notre nouveau barde, Franck Dubosc, qui devrait devenir une vraie référence
tant son jeu décalé colle à merveille au personnage d'Assurancetourix.
C'est d'ailleurs une des grandes réussites du film:
le casting est quasi parfait. Car, lorsque vous aurez vu Alain Delon en Jules César, vous serez scotché! Il est César.
C'est une performance qu'il réalise sur ce 3ème Astérix en live,
personne ne l'a jamais vu comme ça!
Dans la scène qui l'oppose à Benoît Poelvoorde/Brutus, ils sont juste époustouflants! !!!!!!!!!!!!!!! 102
Pour le moment, sous les ombrelles, c'est Cornedurus/Jérôme Le Banner,
champion de K-one, qui se prépare aux côtés d'Elie Seimoun (qui représente en volume à peu près le tiers du précédent)
et de Michael Herbig, acteur célébrissime en Allemagne, venu jouer un excellent souffre-douleur de Brutus.
Tout ce beau monde est entouré d'une myriade d'assistants, tous soucieux que les scènes du jour puissent être toutes dans la boîte avant 18 heures,
horaire syndical espagnol! En haut de la tribune, César/Delon, impérial, est entouré de la ravissante Vanessa Hessler/Irina et de son père, le roi Samagas/Bouli Lanners,
l'autre talentueux belge de l'étape.
La louma, la caméra qui ressemble à un alien en mouvement,
s'approche pour la quatrième fois du visage de César.
Frédéric Forestier, le réalisateur, qui vient de répéter inlassablement les mots "moteur", "action", annonce un dernier "coupez",
signifiant la pause "bocadillo"! La pause " bocadillo " restera un grand moment qui aura rythmé le film.
D'ailleurs Gérard Depardieu s'en régale souvent, non seulement des bocadillos eux-mêmes,
car il est plutôt dans une phase gourmande, mais aussi avant ou après la pause elle-même.
Taquin gargantuesque, il aime à stigmatiser les travers des uns et des autres.
Là, sur les bocadillos syndicaux, il aura eu de l'inspiration, homme!






J'ai vu aussi le village d'Astérix en finition. A une vingtaine de kilomètres des studios et du stade, en pleine nature,
à deux pas de la mer, Aline Bonneto et son équipe ont construit un village Gaulois plus vrai que nature.
Sur la place du village, celle qui voit s'opposer les deux huttes des ennemis intimes que sont Ordralfabétix et Cétautomatix,
je m'attendais à voir surgir nos héros.
C'est vraiment une potion magique qui est en train de se préparer en pays Ibère et vous savez quoi ?
Hé bien, l'Ibère 2006/2007 sera rude, car il faudra attendre celui de 2007/2008
pour découvrir cette folie gauloise! A vos marques!



OBI. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Ven 6 Oct 2006 - 23:18

merci bengi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Sam 7 Oct 2006 - 13:42

Entrez !!!!
dans les coulisses du Tournage de............
- Astérix aux Jeux olympiques au Parc Astérix
Wink Wink

Hors de question, pour le plus gaulois des parcs d’attractions d’échapper à l’événement cinématographique du moment, le tournage du film Astérix aux Jeux Olympiques !
Nos 3 envoyés spéciaux Choukrix, Exclusix et Journalix sont partis en Espagne à Alicante afin de couvrir les 21 semaines du tournage et d’interviewer les acteurs de ce casting 100% poids lourd : Gérard Depardieu, Clovis Cornillac, Alain Delon, Benoît Poelvoorde…

et bien d’autres.............encore !

En direct du Parc Astérix, un écran géant (2.58m x 3.58m), situé en face du Théâtre de
Panoramix, diffuse toutes les heures les « making of » rapportés par nos 3 irréductibles
correspondants. Au programme : la création des décors de cette superproduction, les secrets de fabrication d’un tournage, les préparatifs sans oublier les rencontres avec cette sacrée équipe…olympique !
Diffusion sur le parc jusqu’au 15 octobre 2006 de 6 clips inédits de 10 minutes, soit un clip livré par nos envoyés spéciaux tous les 15 jours !
Tous à vos portables au Parc Astérix !
Du 22 juillet au 1er octobre, Parc Astérix organise le grand jeu SMS autour de l’écran géant « ALICANTIX, en direct du tournage d'Asterix aux Jeux Olympiques » ! Alors tous à vos portables
et à vous de jouer pour décrocher l’un des nombreux prix !
- 1er prix : des week-ends VIP pour 4 personnes (2j/2 nuits) à Alicante en Espagne pour être au coeur
de ce tournage historique et d’en percer tous les secrets.
- 2ème prix : des pass « paradiloisirs » donnant droit à un accès illimité pendant 1 an à 4 sites de
loisirs : Parc Astérix, Mer de sable, Musée Grévin et France Miniature…du divertissement à volonté !
- 3ème prix : des tee-shirt « collector » du film Astérix aux Jeux Olympiques !
Astérix aux Jeux Olympiques, de Thomas Langmann et Frédéric Forestier. Avec Gérard Depardieu,
Clovis Cornillac, Alain Delon, Benoît Poelvoorde … Sortie prévue le 30 janvier 2008.



BENGIX flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Sam 7 Oct 2006 - 15:01

merci bengi!!!!!!!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Mar 10 Oct 2006 - 11:00

Stéphane Rousseau........ humoriste québécois sera...Alafolix ...

Il fera une course en char contre Michael Schumacher dans Astérix aux Jeux olympiques.
Après cinq mois dans une villa de bord de mer, il est devenu très copain avec Benoît Poelvoorde,
Delon et Depardieu qui le traitent en grand seigneur et avec amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Mar 10 Oct 2006 - 22:16

merci pour l'info !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   Sam 14 Oct 2006 - 22:49

Conte de fées chez les Gaulois

Louis-Bernard Robitaille

Le Soleil

Collaboration spéciale


« Je suppose qu’on s’habitue à tout, y compris aux contes de fées », dit pensivement Stéphane Rousseau.

« Je tourne avec des monstres sacrés qui ont tout fait dans le cinéma, c’est le deuxième plus gros budget de l’histoire du cinéma français, et je finis par trouver ça normal ! Les premiers jours, je n’en dormais pas, et maintenant, je vais au tournage en me disant que je dois me faire confiance et donner le meilleur de moi-même. Eux, bien sûr, n’ont plus rien à prouver. Alors, ils sont super sympas avec moi, ils me disent bravo, ils me félicitent. Et parfois, je pense à mon père et à ma mère, tous deux ouvriers et qui ne sont plus de ce monde, et je me vois avec Alain Delon amicalement appuyé sur moi, avec Gérard Depardieu qui passe en plaisantant. Et je me dis, pour un petit gars de Saint-Henri, c’est vraiment extraordinaire ! »

40 ans enfin !
Le rendez-vous a été pris au Café du Musée de l’Homme, l’un des lieux de prédilection de Stéphane Rousseau à Paris. Pour son rôle dans Astérix, il a une barbe légère et les cheveux un peu plus longs que d’habitude. « J’ai eu mes 40 ans il y a quelques jours, tu ne peux pas savoir comme ça m’a fait plaisir ! Ça m’énervait de rester coincé dans la trentaine. Je crois que j’étais trop gentil, je ne disais jamais les choses pour ne pas heurter. Aujourd’hui, je me sens plus sûr de moi. Je crois que je suis en train de vivre la plus belle période de ma vie. Même si, au fond, je reste toujours aussi insécure ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ASTERIX AUX J.O. ARTICLES.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les articles de journaux sur le naufrage du TITANIC
» EO pilote d'asterix le gaulois
» articles halloween
» ASTERIX 50 ANS D'AMITIE (ATTAKUS)
» asterix dargaud sur ebay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BENOIT POELVOORDE :: ARTICLES DE PRESSES ET INTERVIEWS.-
Sauter vers: