AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  votesvotes  

Partagez | 
 

 BANCS PUBLICS (VERSAILLES RIVE DROITE).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: BANCS PUBLICS (VERSAILLES RIVE DROITE).   Lun 1 Sep 2008 - 17:49





SORTIE EN SALLE 8 JUILLET 2009.




CASTING COMPLET

REALISATEUR: Bruno PODALYDES.

ACTEURS:

Mathieu Amalric
Pierre Arditi
Michel Aumont
Josiane Balasko
Emeline Bayart
Didier Bourdon
Jean-Noël Brouté
Laure Calamy
Bernard Campan
Isabelle Candelier
Amira Casar
Micheline Dax
Catherine Deneuve
Julie Depardieu
Emmanuelle Devos
Vincent Elbaz
Eric Elmosnino
Nicole Garcia
Hippolyte Girardot
Olivier Gourmet
Samir Guesmi
Chantal Lauby
Pascal Légitimus
Thierry Lhermitte
Patrick Ligardes
Benoît Poelvoorde
Guilaine Londez
Michael Lonsdale
la mère de Marianne........ Chiara Mastroianni
Florence Muller
Agathe Natanson
Denis Podalydès
Bruno Podalydès
Elie Semoun
Michel Vuillermoz
Claude Rich
Bruno Solo


Activités sociétés


Production Why Not Productions, France

Sortie cinéma France : 22 Octobre 2008
Genre : Comédie Dramatique 2007.


Scénario


Scénariste Bruno Podalydès


Equipe technique


Compositeur Ridan



Distribution UGC, France
Attachée de presse Agnès Chabot


L'histoire:



Une banderole noire accrochée sous une fenêtre : "homme seul". Est-ce un cri du coeur, un appel au secours ? Les employés du bureau d'en face s'interrogent. Ils vont tenter de savoir de quoi il en retourne...
Le même jour, au "square des francine"

http://www.versailles-chantiers.com/EG_memoire.html
les amoureux, les solitaires, enfants, jeunes et plus âgés, une multitude de personnages se croisent. Plus tard, au magasin "Brico-dream", la valse des vendeurs et des clients. Les personnages des trois histoires se rencontrent. Des liens se tissent...





Site officiel http://www.ugcdistribution.fr/




Infos.......tournage:

Home-trilogie

5ème long-métrage de Bruno Podalydès,
Bancs Publics (Versailles rive-droite) s'inscrit dans sa filmographie comme le dernier volet de sa trilogie « versaillaise », où sa ville natale devient le décor propice aux rencontres de personnages insolites. Après s'être intéressé à celle d'un jeune couple (Isabelle Candelier et Denis Podalydès dans Versailles Rive-Gauche en 1992), aux tribulations existentielles d'un indécis (toujours son frère Denis), bousculé par les femmes (encore Isabelle Candelier, Cécile Bouillot et Jeanne Balibar) dans Dieu Seul Me Voit, Bancs Publics (Versailles Rive-Droite) propose un film « chorale », avec trois intrigues, amenées à se télescoper.



Le Noyau Dur

La continuité de la trilogie est fondé sur ses acteurs, qui, sans être les mêmes personnages, restent des figurines créant un petit univers familier. A l'origine, Versailles Rive-Gauche mettait en scène un petit groupe formé de Denis Podalydès, Isabelle Candelier, Philippe Uchan, Michel Vuillermoz et Jean-Noël Brouté. D'eux, Bruno Podalydès a élargi son imaginaire, à chaque épisode, faisant graviter de nouvelles figures. Ainsi, dans Bancs Publics..., le groupe est agrémenté de petits nouveaux, venus, en partie, du dytique adapté de Gaston Leroux (Pierre Arditi, Claude Rich, Olivier Gourmet dans Le Mystère de la Chambre Jaune, Vincent Elbaz et Michael Lonsdale dans Le Parfum de la dame en Noir). Mais le gros du casting reste inédit chez Podalydès: Benoît Poelvoorde, Catherine Deneuve ou encore Josianne Balasko, entre-autre.



Versailles en vrai

La trilogie décrit 3 lieux différents de Versailles, autour des 3 gares-titres, et du Trident (les 3 grandes avenues partant du Château). Le parti-pris a été de tourner en décors naturels à chaque fois, et retrouver à l'écran des lieux communs versaillais. Ainsi, pour ce dernier film, autour de l'arrêt « Versailles Rive-Droite », le tournage s'est centralisé autour du Square des Françines, et le Magasin Faille, devenu pour l'occasion le magasin « Brico-Dream ». Bruno Podalydès a même laissé la mairie organiser des visites guidés des plateaux pendant le tournage. Par ailleurs, on remarquera que les actions du film se situent dans des lieux publics, donnant la signification du titre du film, Bancs Publics.... Ici, tout se passe sur des lieux de travail, de loisirs, de repas, et de vente.





Podalydès, un roi à Versailles

Déjà quinze ans que Versailles-Rive Gauche et ses odeurs de déo ont fait se poiler une génération avertie de cinéphiles. Passé réalisateur de prestige avec ses adaptations de Gaston Leroux, n'oublions pas pour autant que Bruno Podalydès est resté un grand môme attaché à sa ville natale, à son clan d'acteurs fétiches et à son héros Tintin.

Après Dieu seul me voit en 1997 (sous-titré Versailles Chantiers), il s'apprête à tourner le dernier volet de sa home-trilogie avec Bancs publics - Versailles rive droite. Le film lui permet de faire un agrégat entre sa bande (Denis Podalydès, of course, Jean-Noël Brouté et Michel Vuillermoz), les acteurs de la haute dont il a fait ses fidèles (Pierre Arditi, Sabine Azéma, Olivier Gourmet) et de nouveaux venus (Mathieu Amalric, Josiane Balasko, Chiara Mastroianni). Peu d'infos ont filtré sur l'intrigue, sauf qu'il devrait s'agir d'observer l'évolution des personnages découverts dans les deux premiers tomes. Que dire d'autre que... « VIIIIITE !!! »

Par : Grégory Alexandre (21/09/2007 16h32)



Les Podalydès en ont-ils fini avec Versailles ?



"On arrive à Versailles par une gare qui serait une porte d'entrée, puis l'histoire s'engage." Celle de "Bancs publics", le prochain film de Bruno Podalydès. Mais le cinéaste pourrait aussi parler ainsi d'une autre histoire, de famille et d'amour, celle-là, qui les unit, son frère (Denis, l'acteur) et lui, à la cité royale...Mickaël Pagano

En octobre dernier, certains Versaillais ont remarqué la présence inhabituelle d’une grue surélevant une toile blanche gigantesque juste au-dessus du square des Francine. Des chantiers tout près de la rue du même nom ? Que nenni. Il s’agissait du tournage de Bancs publics (Versailles Rive Droite), dernier volet d’un triptyque cinématographique réalisé par Bruno Podalydès.
Déjà les deux "premières parties", Versailles Rive Gauche (1992) et Dieu seul me voit (Versailles Chantiers) (1998), avaient pris la cité royale, ville natale du petit frère Denis – devenu ce grand comédien récompensé au théâtre comme au cinéma, et sociétaire de la Comédie-Française depuis 2000 – pour décor naturel.
La nouvelle comédie dramatique (ou existentielle) de Bruno Podalydès met en scène un thème cher au cinéaste et scénariste : les rencontres. Amoureuses, anonymes, hasardeuses ou magnanimes, elles permettent à des voisins, des employés de bureau, des citadins, des vendeurs et des clients de se croiser au carrefour d’idées communes à trois histoires. Et de répondre, surtout, à l’appel lancé au début du film :"Homme seul", écrit sur une large banderole suspendue sous une fenêtre…
Reste à espérer que les Podalydès n’ont pas encore fait le tour du sujet, puisque celui de la ville compte bien six gares et non trois. De quoi faire une autre trilogie ?

"Bancs publics (Versailles Rive Droite)" de Bruno Podalydès (Why Not Productions), avec Bruno et Denis Podalydès, Michel Vuillermoz, Jean-Noël Brouté, Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric, Sabine Azéma, Pierre Arditi, Chiara Mastroianni, Olivier Gourmet, Josiane Balasko, Florence Muller, Elie Semoun, Chantal Lauby, Hippolyte Girardot, Catherine Deneuve, Pascal Legitimus, Didier Bourdon, Samir Guesmi, Nicole Garcia, Claude Rich, Patrick Ligardes, Philippe Uchan… - Sortie au cinéma fin 2008.



_________________


Dernière édition par BENGI* le Mer 16 Sep 2009 - 18:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: BANCS PUBLICS (VERSAILLES RIVE DROITE).   Mer 16 Sep 2009 - 18:01

************* SECRET DE TOURNAGE*************

Fauteuils d'orchestre
On retrouve dans Bancs publics les acteurs-fétiches de Bruno Podalydès, ceux qu'on avait découverts dans Versailles rive gauche : son frère Denis Podalydès, Isabelle Candelier, Philippe Uchan, Michel Vuillermoz ou Jean-Noël Brouté. Mais le casting pléthorique du film rassemble des comédiens venus de tous horizons. S'y côtoient des vétérans (Michel Aumont, Claude Rich, Pierre Arditi, Michael Lonsdale), des comiques de différentes générations (Micheline Dax, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Chantal Lauby, Bruno Solo, Benoît Poelvoorde sans oublier les 3 membres des inconnus, chacun dans une scène différente), mais aussi Catherine Deneuve, Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric, Chiara Mastroianni (des comédiens proches d'Arnaud Desplechin qui, comme Bruno Podalydès, est un des auteurs-phares de la maison de production Why Not), Nicole Garcia, Olivier Gourmet, Amira Casar ou encore Julie Depardieu.

Traversées de Versailles
Bruno Podalydès continue son exploration quasi-ethonologique de Versailles, la ville dont il est originaire. Le réalisateur se fait connaître en 1992 avec le moyen-métrage Versailles rive gauche- même si on voit de la ville essentiellement un appartement, et plus particulièrement ses toilettes... Quatre ans plus tard, il signait Dieu seul me voit (Versailles-chantiers). Après une virée à Oléron, un court séjour à Montmartre, et une exploration de l'univers de Rouletabille en deux longs métrages, il revient dans sa banlieue chérie avec Bancs publics (Versailles rive droite). 3 lieux de la ville sont au coeur du film : un immeuble de bureau (et l'immeuble d'en face...), un jardin public et un magasin de bricolage.

Amoureux de Brassens
Le titre du film fait référence à une fameuse chanson de Georges Brassens, Les Amoureux des bancs publics. Ce morceau est interprété au début du film, dans le métro parisien, par Ridan, un chanteur d'aujourd'hui qui a toujours revendiqué l'influence du célèbre moustachu...

La bande passante
La musique originale de Bancs publics a été composée par Ezechiel Pailhes, qui officie habituellement au sein du duo électro Nôze, et David Lafore, chanteur français à qui on doit deux albums sortis sous le nom de groupe "David Lafore 5 têtes", salués par la critique.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: BANCS PUBLICS (VERSAILLES RIVE DROITE).   Mer 16 Sep 2009 - 18:51

CRITIQUE PRESSE.










Télérama - Guillemette Odicino

Là, on fond.(...) Bruno Podalydès confirme son talent pour le burlesque. (...) Au coeur de sa comédie sur l'inconfort moderne, le cinéaste nous replonge dans l'enfance (...)
Lire la critique complète sur le site "Télérama"
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Télérama"
La revue de presse AlloCiné de "Télérama"



Positif - Eithne O'Neill
Mise en abyme de sa propre réalisation comme de l'illusion centrale au septième art, Bancs publics symbolise l'étoffe dont est fait l'Homme, le bric-à-brac des songes.
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Positif"
La revue de presse AlloCiné de "Positif"


Télé 7 Jours - Julien Barcilon (...) une fable humoristique et ravigotante sur la solitude, le quotidien étriqué, la vie de bureau et les rapports humains.
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Télé 7 Jours"
La revue de presse AlloCiné de "Télé 7 Jours"


Cahiers du Cinéma - Vincent Malausa
Difficile, à la vue de Bancs Publics, rive droite tant attendue de la trilogie versaillaise des Podalydès, de ne pas s'effarer de ce drôle de ménage entre comédie sociologique chorale et expérimentation aux relents klapischiens.


L'Humanité - Jean Roy
Voici le cinéma - populaire et intelligent à la fois comme on peut l'aimer toutes catégories de goûts et d'exigences confondues. Entre la comédie de situation, la comédie de moeurs et la comédie sociale, cette combinaison originale est chaudement recommandée.
Lire la critique complète sur le site "L'Humanité"
Retrouvez toutes les critiques sur le site "L'Humanité"
La revue de presse AlloCiné de "L'Humanité"


Le Parisien - Marie Sauvion
Les séquences sont inégales, mais l'ensemble séduit par sa drôlerie, sa folie douce, une petite musique qui sort de l'ordinaire.


L'Express - Christophe Carrière
Certaines situations sont hilarantes, d'autres moins, toutes empreintes du sceau Podalydès, faisant la part belle à une minutieuse et empathique observation de son prochain.
Lire la critique complète sur le site "L'Express"
Retrouvez toutes les critiques sur le site "L'Express"
La revue de presse AlloCiné de "L'Express"



Libération - Eric Loret
Si le plus réjouissant dans Bancs Publics demeure cette recherche de l'emboîtement des différentes pièces, ce comique purement organique (...), Podalydès n'oublie pas la veine satirique et dézingue tous azimuts (...), avec des thèmes récurrents presque invisibles ou des références à la limite de l'hallucination auditive.



Les Inrockuptibles - Jean-Baptiste Morain

(...) un film dont on ne se lasse pas (...)
Podalydès possède cet art de pousser l'humour jusqu'a l'absurde,
puis jusqu'au malaise.(...) C'est à Versailles qu'il donne le meilleur de lui même.
Lire la critique complète sur le site "Les Inrockuptibles"
La revue de presse AlloCiné de "Les Inrockuptibles"



Dvdrama - Gilles Botineau

Bruno Podalydès réalise une oeuvre unique, incroyablement poétique,
teintée d'humour et de tendresse, avec l'aide d'un casting prestigieux (...)
Lire la critique complète sur le site "Dvdrama"
La revue de presse AlloCiné de "Dvdrama"



Chronic'art.com - Vincent Malausa

Si Bancs publics n'est que l'ombre malade et aberrante
des aventures tant aimées d'Albert Jeanjean, c'est que les Podalydès sont ailleurs,
lancés dans une tout autre aventure
qui semble avoir définitivement rompu avec ses idéaux passés.
Lire la critique complète sur le site "Chronic'art.com"
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Chronic'art.com"
La revue de presse AlloCiné de "Chronic'art.com"



Ouest France - La rédaction
(...) Bruno Podalydès se frotte là à un exercice périlleux
qui demande un maximum de rigueur et de précision.
Fautre de s'y être soumis, il livre une comédie incertaine
qui entre deux savoureuses fantaisies peut s'égarer
dans de longs tunnels sans perspective.
Lire la critique complète sur le site "Ouest France"
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Ouest France"
La revue de presse AlloCiné de "Ouest France"



Metro - Jérôme Vermelin
(...) comédie décalée au casting impressionnant (...)
Dommage que le rythme faiblisse après une ouverture en fanfare
et avant un final aussi tendre qu'inattendu.
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Metro"
La revue de presse AlloCiné de "Metro"



Le Monde - Jacques Mandelbaum

Il ne se passe (...) rien de notable, si ce n'est le rassemblement
bon enfant de ces vedettes déguisées en messieurs et dames Tout-le-Monde.
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Le Monde"
La revue de presse AlloCiné de "Le Monde"



Le Journal du Dimanche - La rédaction
[Un] film cocasse et par moments délirant, mais sans histoire digne de ce nom.
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Le Journal du Dimanche"
La revue de presse AlloCiné de "Le Journal du Dimanche"



La Croix - Jean-Claude Raspiengeas
(...) Un film médiocre, poussif, où défile une théorie de têtes connues dont on se demande bien ce qu'elles viennent faire là.
Lire la critique complète sur le site "La Croix"
La revue de presse AlloCiné de "La Croix"



Filmsactu - Yann Rutledge
Les comédiens font leur show perso, s'amusent à jouer des dialogues poussifs au détriment de la cohérence du film tandis que le spectateur enrage par l'absence d'envie de cinéma du réalisateur.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BANCS PUBLICS (VERSAILLES RIVE DROITE).   

Revenir en haut Aller en bas
 
BANCS PUBLICS (VERSAILLES RIVE DROITE).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours au Madison (Rive droite LORMONT) Tangomania33
» Cours au Madison (Rive droite LORMONT) Tangomania33
» Cours au Madison (Rive droite LORMONT) Tangomania33
» Les double voies disparues...
» Cours au Madison (Rive droite LORMONT) Tangomania33

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BENOIT POELVOORDE :: FILMOGRAPHIE-
Sauter vers: