AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  votesvotes  

Partagez | 
 

 COCO AVANT CHANEL.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: COCO AVANT CHANEL.   Jeu 28 Aoû 2008 - 21:01



Comme nous vous l'annoncions il y a déjà plusieurs mois, la comédienne française Audrey Tautou, 31 ans, incarnera la célèbre créatrice Coco Chanel (photos à l'appui), devant la caméra de la cinéaste française Anne Fontaine (La fille de Monaco), dans un film intitulé Coco avant Chanel.

Elle y aura pour partenaire le comédien américain Alessandro Nivola, 36 ans, qui s'est fait connaître grâce à des films à succès comme Volte/Face ou Jurassic Park III. Il incarnera le rôle d'Arthur Capel, le champion de polo qui lança la carrière de la célèbre modiste à la sortie de sa formation de stylisme.

Aujourd'hui, nous sommes en mesure de vous annoncer qui seront leurs partenaires dans ce biopic retraçant les premières années de Mademoiselle Chanel. On retrouvera ainsi dans ce film extrêmement attendu : le comédien belge Benoit Poelvoorde (C'est arrivé près de chez vous, Astérix aux Jeux Olympiques), la comédienne française Emmanuelle Devos (Sur mes lèvres, Rois et Reines) et l'actrice belge Marie Gillain (L'appât, Les femmes de l'ombre).

Derrière la caméra, Anne Fontaine s'est adjoint les services du Directeur Artistique de la Maison Chanel, le fameux et excellent Karl Lagerfeld, qui supervisera la réalisation des reproductions des premières pièces dessinées par Coco.

Après que le téléfilm retraçant la vie de Coco, avec Shirley MacLaine, s'est fait assassiner par la critique américaine, énormémement d'attente existe autour de ce film, dont le tournage démarrera le 15 septembre prochain.

On vous en reparle très vite...






CASTING


Réalisatrice: Anne Fontaine


Acteurs:

Coco Chanel .................Audrey Tautou
Etienne Balsan .............. Benoît Poelvoorde
lasoeur de...
... Gabrielle Chanel......... Marie Gillain

Emilienne d'Alençon.........Emmanuelle Devos


Production:

Producteurs: Caroline Benjo
Carole Scotta
Philippe Carcassonne


Activités sociétés:

Exportation/Distribution internationale Films Distribution, France
Production Haut et Court, France
Warner Bros. France, France


Scénario:

Scénaristes: Anne Fontaine
Camille Fontaine
Christopher Hampton
D'après l'oeuvre de Edmonde Charles-Roux



Distribution: Haut et Court, France





L'histoire sera basé sur la biographie écrite par Edmonde Charles-Roux, L'irrégulière, et se concentrera entre autres sur le penchant de Chanel pour l'avant gardisme. Karl Lagerfeld, l'homme aux lunettes noirs, directeur artistique de la maison Chanel, sera bien évidemment en charge des costumes. La plupart seront d'ailleurs des créations renouvelées des dessins de Coco Chanel elle-même. Anne et Camille Fontaine co-écrivent le scénario, avec le soutien de Christopher Hampton (Disparitions, Agent secret). La production du film commence à Paris le 15 septembre et on devrait le découvrir sur le grand écran d'ici l'année prochaine. Quand la mode et le cinéma travaille main dans la main, on est pas forcément sur les marches festival de Cannes.


_________________


Dernière édition par BENGI* le Lun 8 Sep 2008 - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   Jeu 28 Aoû 2008 - 21:34


La petite Gabrielle Bonheur Chanel, qui sera plus tard connue sous le nom de Coco Chanel ou de Mademoiselle n’a pas eu une enfance facile. Dès l’âge de 12 ans, elle se retrouve orpheline et est placée, avec sa sœur, dans une institution dirigée par une communauté religieuse.

C’est là qu’elle s’imprégnera à vie de la rigueur ambiante (rigueur qu’on retrouvera dans chacune de ses futures créations) et qu’elle prendra en aversion les choses liées au luxe. Elle grandit en chemisier blanc et jupe stricte, dans un univers où les jours n’ont pas de fin et où elle compte les heures. Elle prend conscience que si elle veut s’en sortir, elle ne devra ne compter que sur elle-même.







Une fois sortie de l’orphelinat, fascinée par Mistinguett, star du moment, elle s’essaie à la chanson. Elle chante dans des music-halls, mais le succès n’est pas au rendez-vous. Cette expérience lui vaudra juste son surnom, Coco, tiré de l’une des chansons qu’elle interprète : « Qui qu’a vu Coco dans l'trocadéro ».

C’est un homme qui va lui offrir un autre destin que celui des cabarets. Étienne Balsan, ancien officier, vient de décider de se consacrer aux chevaux de courses, et c’est à ce moment qu’il tombe sous le charme de Gabrielle Chanel. Il l’enlève et va lui faire vivre la vie de château.

Durant un an, Gabrielle apprend les rouages de la haute société, mais la jeune fille n’a pas 18 ans et s’ennuie ferme dans ce monde d’adultes guindés. Elle prend la fuite. Durant cette année passée auprès de son officier, Mlle Chanel s’était mise à confectionner des chapeaux et autres accessoires. Mais son amant considérait cela comme un passe-temps sans importance.

L’homme qu’elle rencontre, une fois sa liberté reprise, Arthur Capel, ne le prendra pas de la même manière et lui offre sa première boutique. Chanel Modes, 21 rue Cambon, est né, et sera à jamais le quartier général de Chanel. Mais elle n’en profitera pas tout de suite, car la guerre éclate et le couple est obligé de se réfugier à Deauville.

C’est là que Coco fait ses premiers pas en tant que modiste en confectionnant des tenues pour les belles Parisiennes exilées, elles aussi en Normandie. Mais guerre veut aussi dire restrictions, on a du mal à trouver les tissus adéquats aux toilettes raffinées prisées par la haute société. Coco Chanel n’en a que faire. Elle coupera ses robes dans le jersey…

Elle confectionne des vêtements qui n’ont plus rien à voir avec les corsets en vogue à l’époque. Elle veut que la femme se sente libre de ses mouvements. C’est donc à Deauville, que Chanel lance les « prototypes » de la nouvelle ligne qu’elle imposera plus tard. Coco Chanel devient un modèle, les femmes abandonnent gaines et corsets et doivent donc changer de silhouette et devenir aussi mince que Coco, afin de pouvoir porter élégamment ses toilettes.

Mlle Chanel a décidé de célébrer la liberté et l’indépendance féminine, faisant fi des critères de beauté de l’époque, elle n’hésite pas à se couper les cheveux à la garçonne ! Elle devient « la première femme aux cheveux courts ». En trois années, Chanel est à la tête d’une véritable entreprise, elle emploie plus de 300 couturières.

Le succès est là et ben là, ce qui lui permet de rembourser totalement Arthur Capel. Car la jeune femme s’est promis de ne jamais dépendre de quelqu'un et refuse toute attache financière. La seule chose qui manque à Coco Chanel, c’est le carnet d’adresses. C’est en se liant d’amitié avec Misia Sert, muse de Bonnard et de Vuillard, qu’elle y remédie.

Cette femme avait senti que Mlle Chanel était un être à part qui méritait qu’on s’y intéresse, elle lui ouvre donc les portes de la mondanité. 1920-1939, presque 20 ans où Chanel assoit son empire. Le décès d’Arthur Capel la laisse seule et brisée. Elle noiera sa peine dans le travail, elle prend ses quartiers au Ritz et devient un véritable bourreau de travail.

Elle lance le parfum N°5, crée le costume de sport pour dame, met au goût du jour les faux bijoux (en collaboration avec François Hugo). Son mot d’ordre : la praticité. C’est ainsi qu’elle à l’idée du sac en bandoulière qui laisse les mains libres et des sandales à semelles de liège qui permettent de marcher sur la plage sans se brûler les pieds.

Les femmes trouvent dans les créations de Chanel un look différent de ce que les couturiers du moment proposent, elles y trouvent la liberté. Coco Chanel a beau habiller les plus grandes, elle préfère la société des artistes à celle des paillettes. Cocteau, Picasso, Darius Milhaud, Serge Lifar, Diaghilev et Stravinsky font parti de son cercle d’amis.

Elle y redécouvre l’amour en la personne du poète Pierre Reverdy, ce dernier lui fait découvrir le plaisir de la lecture. Mais la guerre la rattrape et elle part en Suisse. C’est de son exil helvétique qu’elle voit, impuissante, la mode changer et le « new-look » investir la garde-robe des femmes. Elle voit réapparaître tout ce contre quoi elle s’était battue ces vingt dernières années.

Tailles étriquées, jupes entravées… La créatrice mettra du temps avant de se remettre de ce coup du sort et de cet aléa de la mode. C’est à 70 ans que Coco Chanel décide de revenir à Paris et de réintégrer la rue Cambon. Sa première collection est un échec, ceux qui l’adulaient sont ceux qui désormais la critiquent. Seule Hélène Lazareff du magazine Elle, la défend.

Peu à peu, grâce aux acheteurs américains qui la plébiscitent et à une certaine presse féminine qui lui rend hommage, Coco Chanel retrouve l’approbation des femmes. C’est l’époque Jacky Kennedy, les vêtements sont simples, mais élégants. Rançon du succès ? Chanel est copiée à tout va. Plus qu’une mode, elle a créé un nouveau style, une nouvelle façon de concevoir la féminité.

Mais Chanel est encore une fois confrontée à l’Histoire. Après les deux guerres mondiales, c’est mai 68 qui modifiera son destin. Car pour la femme qui affirmait que les modes n’étaient bonnes que lorsqu’elles descendaient dans la rue, mais non quand elles en venaient, le choc est rude. La femme se fige, la créatrice devient plus dure que jamais, et s’enferme dans son monde glacé fait d’essayages, de défilés, de mannequins et de courtisanes.

Maigre et acariâtre, Coco Chanel est seule. Grand écart entre sa gloire professionnelle et ses blessures intimes jamais cicatrisées. Femme de fer, qui n’a jamais montré son désespoir et qui jusqu’au 10 janvier 1971, travaillait, travaillait et travaillait encore…



Le 10 janvier, un dimanche, clin d’œil du destin pour cette femme qui ne supportait pas ce jour dédié à la famille et au repos. Deux choses qu’elle détestait… Espérons que les cinéastes seront saisir toute la complexité de cette femme hors du commun…





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   Jeu 28 Aoû 2008 - 21:41



Avant la guerre, les différences, voulues, d'habillements entre des bourgeois et des gens du peuple ou des employés étaient faciles à reconnaître. Par la suite, les modes qui sont proposées dans la haute société s'étendent dans le reste de la population, car avec le nombre de femmes qui travaillent comme employées, dactylos et vendeuses, il s'agit de s'habiller soigneusement. Aussi, avec les inventions de tissus et de textiles moins cher, la mode est beaucoup plus accessible. Coco Chanel bouleverse ce monde de la mode en utilisant du jersey........... Arrow ............ Arrow

Arrow http://anneesfolles.ifrance.com/femmes.htm flower

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   Jeu 28 Aoû 2008 - 21:47

Publié le Mercredi 27 août 2008 à 09h29
Par Elizabeth Lepage-Boily, Cinoche.com

Warner Bros. financera la biographie sur Coco Chanel

Arrow http://azumi57.unblog.fr/2008/04/19/coco-chanel/



Il avait été annoncé au Festival de Cannes en mai dernier que l'interprète d'Amélie dans Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, Audrey Tautou, serait Coco Chanel dans un film biographique sur la légende de la mode. À quelques semaines du début du tournage, les studios Warner Bros. viennent de se joindre à l'équipe en tant que producteur. Ils financeront également le projet dont le titre est Coco avant Chanel.

Le long métrage sera réalisé par Anne Fontaine qui a travaillé sur les films Entre ses mains et Comment j'ai tué mon père, respectivement en 2005 et 2001. Adapté de la biographie L'Irrégulière ou mon itinéraire Chanel de Edmonde Charles-Roux, Coco avant Chanel retracera le destin unique de cette femme à la tête d'une grande entreprise qui fut, malgré elle, le pôle d'attraction de toute une époque.

De nombreuses robes et accessoires de la collection Chanel seront présentés dans le film. Karl Lagerfeld, directeur artistique de la maison Chanel supervisera la réédification de certaines oeuvres vestimentaires de la designer.

Le tournage du film débutera le 15 septembre à Paris et durera douze semaines. Le film devrait prendre l'affiche dans les salles en 2009.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   Sam 25 Avr 2009 - 13:43

SORTIE 22 AVRIL 2009.









_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   Sam 25 Avr 2009 - 13:46

CASTING COMPLET




Réalisation

Réalisatrice

Anne Fontaine


Acteurs

Gabrielle Chanel

Audrey Tautou

Etienne Balsan

Benoît Poelvoorde

Boy Capel

Alessandro Nivola

Adrienne Chanel

Marie Gillain

Emilienne

Emmanuelle Devos


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   Sam 25 Avr 2009 - 13:51




Production
--------------------------------------------------------------------------------

Producteur Caroline Benjo
Carole Scotta
Philippe Carcassonne
Simon Arnal-Szlovak

Activités sociétés
--------------------------------------------------------------------------------

Exportation/Distribution internationale Films Distribution, France
Production Haut et Court, France
Warner Bros. France, France
Ciné-@, France
France 2 Cinéma, France
Ciné Cinéma, France
Canal + (France), France

Scénario
--------------------------------------------------------------------------------

Scénariste Anne Fontaine
Camille Fontaine
Christopher Hampton
Jacques Fieschi
D'après l'oeuvre de Edmonde Charles-Roux

Equipe technique
--------------------------------------------------------------------------------

Directeur de la photographie Christophe Beaucarne
1er assistant réalisateur Joseph Rapp
Compositeur Alexandre Desplat
Monteur Luc Barnier
Chef décorateur Olivier Radot

Créatrice de costumes Catherine Leterrier
Coiffeuse Jane Milon
Maquilleuse Thi Than Tu Nguyen
Corine Maillard
Ingénieur du son Nicolas Cantin
Jean-Claude Laureux
Dominique Gaboriau
Scripte Agathe Grau

Directeur de production Frédéric Blum

Choregraphe Corinne Devaux-Daumas
Distribution
--------------------------------------------------------------------------------

Distribution Warner Bros. France, France
Attaché de presse André-Paul Ricci
Tony Arnoux














_________________


Dernière édition par BENGI* le Sam 25 Avr 2009 - 14:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   Sam 25 Avr 2009 - 14:01

SECRETS DE TOURNAGE

Coco Chanel à l'écran


Avant et après Anne Fontaine, les projets d'adaptation de la vie de Coco Chanel à l'écran se sont bousculés. Sur le petit écran, Christian Duguay a réalisé un téléfilm en 2008, avec Barbora Bobulova et Shirley MacLaine dans le rôle de Coco, aux différentes étapes de sa vie. En 2009, Jan Kounen choisit de retracer à son tour la vie de la Demoiselle, dans Coco Chanel & Igor Stravinsky, centrant son synopsis autour de l'histoire d'amour que vit la couturière, jouée par Anna Mouglalis, avec le compositeur russe. A noter qu'iI y a deux ans de cela, William Friedkin s'était engagé sur le même projet, avec Marina Hands dans le rôle principal. La même année, Danièle Thompson projetait de réaliser un biopic sur la vie de Coco Chanel, avec Christopher Thompson au scénario et Richard Grandpierre à la production.


Désir de jeunesse


Dès son plus jeune âge, Anne Fontaine a baigné dans l'univers Chanel grâce à sa rencontre avec Lilou Marquand, sa plus proche collaboratrice et auteur de Chanel m'a dit. Entendant parler quasiment tous les jours du mythe Coco, elle a eu le loisir de lire L'allure de Chanel de Paul Morand et le temps de se passionner pour l'étonnant caractère de la demoiselle: "J'avais été particulièrement touchée par le côté autodidacte (...) [de cette] personnalité hors du commun, destinée à devancer son époque", déclare-t-elle. Contactée par les productrices de Haut et Court, la cinéaste a donc accepté d'embrasser ce grand projet tout en insistant sur la nécessité de ne retracer qu'une période de la vie de Coco et en portant son choix sur ses débuts.


Evidente incarnation


"Audrey incarne naturellement cette sorte d'androgynie qui à l'époque n'existait pas, et qui illustre de manière indispensable la façon dont Coco Chanel a inventé son style", affirme la cinéaste, qui n'aurait jamais réalisé ce projet si elle n'avait été convaincue de la perfection de son choix. Elle a ainsi rencontré Audrey Tautou, décidée à la convaincre et à obtenir l'accord de la production avant même d'écrire une ligne de scénario. Intimement persuadée qu'elle était prédestinée pour ce rôle et qu'elle "croiserait un jour ce personnage", la comédienne a d'emblée accepté. Karl Lagerfeld en personne aurait vu en elle "la vraie Chanel".


Dans la peau de Chanel


Anne Fontaine a tenu à ce que l'allure d'Audrey Tautou évolue au fur et à mesure du chemin parcouru par Chanel, qui a construit sa silhouette sur sa différence. Tout en cherchant à retrouver l'image mythique de la couturière, Audrey Tautou y a ajouté sa propre touche et s'est en partie fiée à son instinct: "Le plus difficile était de ne pas se satisfaire d'un effet mimétique, même si à l'écran une ressemblance est toujours efficace, mais de parvenir à rendre sa vraie nature," explique-t-elle. L'actrice, qui a fait évoluer sa posture et son regard, avoue avoir suivi malgré elle l'état d'esprit évolutif de la couturière, au début peu sûre d'elle puis peu à peu plus affirmée et consciente de son rôle: "Le mimétisme n'était pas dans le costume, je dirais presque dans le côté superficiel du personnage, mais dans son intériorité", confie-t-elle.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   Sam 25 Avr 2009 - 14:04

SECRET DE TOURNAGE SUITE

Un acteur multicolore


"En imaginant cet homme, j'ai très vite pensé à Benoît Poelvoorde, seul lui pourrait rendre ce côté troublion et attachant à la fois", confie Anne Fontaine, qui a pris plaisir à créer le personnage de Balsan si important dans la vie de Coco. La cinéaste l'a donc pensé sous les traits de l'acteur qu'elle a dirigé dans Entre ses mains en 2005 et qui avait également envie de retravailler avec elle: "Je craignais un peu l'apparence physique du personnage de Balsan. Faut être sûr de son coup, sinon on peut vite faire gugusse. (...) Encore une fois, j'ai fait confiance à Anne", s'amuse l'acteur. Se fiant à une photo du personnage, Benoît Poelvoorde ne s'est pas davantage documenté: "Je joue ce que la réalisatrice me demande sans me sentir responsable de la véracité du personnage pour lequel je suis toujours en empathie et que je ne me permets pas de juger", révèle le comédien qui ne croit décidément pas à la méthode de l'Actor Studio.


Comédien francophile


Alessandro Nivola a tout de suite été enthousiasmé par le projet du film et a envoyé ses essais à la réalisatrice par internet. Seul étranger sur le plateau, il s'est en quelque sorte battu avec la langue française. Fasciné par le professionnalisme d'Audrey Tautou, il avoue avoir apprécié le soutien de l'actrice sur le tournage.


Libertés créatives


Afin de se libérer de la biographie du personnage et de lui redonner toute la fraicheur nécessaire, Anne Fontaine s'est permis quelques écarts vis à vis de la réalité. Hormis les inventions de répliques et les contractions de temps, elle a également repensé certains personnages, comme celui interprété par Marie Gillain qui est un mélange de la vraie soeur de Chanel et de sa tante ou encore celui d'Emmanuelle Devos qui s'inspire de la comédienne Emilienne d'Alençon et de la danseuse de cabaret et courtisane, Gabrielle Dorziat.


Un film de femme


Réputée pour la qualité de sa direction d'acteur, Anne Fontaine a permis à Audrey Tautou de chercher d'autres facettes à ce rôle en le nuançant et en jouant sur les oppositions: "Le fait que ce film soit réalisé par une femme est déjà un immense avantage pour exprimer la difficulté d'être chez un personnage du "sexe faible" à l'époque", affirme la jeune actrice.


Une équipe de prestige


Les principaux collaborateurs de Coco avant Chanel affichent un important palmarès. Olivier Radot a travaillé sur les décors de L'Amant, La Reine Margot, Lucie Aubrac et Gabrielle. Le talent de la costumière Catherine Leterrier, anciennement styliste chez Yves Saint-Laurent s'était entre autre déjà révélé chez Alain Resnais, Louis Malle, Robert Altman et André Téchiné. De même, le très en vogue chef opérateur Christophe Beaucarne a filmé Paris sous l'oeil exercé de Christophe Honoré. Enfin Alexandre Desplat nommé aux Oscars 2009 pour L'Etrange histoire de Benjamin Button a travaillé sur 60 longs-métrages dont De battre, mon coeur s'est arrêté pour lequel il a reçu le César de la meilleure musique.


En collaboration avec la maison Chanel


Le défilé de la séquence finale du film a eu lieu chez Chanel sous le célèbre escalier de la maison de couture. Les robes présentées alors viennent du Conservatoire de Chanel. Anne Fontaine et la chef costumière Catherine Leterrier ont montré leurs dessins à Karl Lagerfeld à différentes reprises afin d'avoir l'avis du grand couturier, sans pour autant brider leur démarche artistique



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   Sam 25 Avr 2009 - 14:06

SECRET DE TOURNAGE RE SUITE

Création artistique


Désireux d'éviter les pièges de l'imagerie et du folklore, la cinéaste et sa costumière ont bouleversé un peu l'histoire des costumes Chanel. Ainsi le fameux pull rayé de marin a été porté bien avant pour les besoins du scénario et l'origine du célèbre sac Chanel a été imaginée: "Ce que Karl Lagerfeld fait en déclinant le style de Chanel vers le futur, moi, je l'ai fait à l'envers, vers le passé, j'ai remonté le temps, en dessinant les premiers modèles que Chanel aurait pu créer, et qui engendreront son style," confie Catherine Leterrier qui a mis en place sur le tournage un atelier volant avec des petites et première mains.


Angle et point de vue


La réalisatrice et son directeur de la photo Christophe Beaucarne ont fait le choix de tourner à deux caméras pour vivifier et moderniser certaines scènes du film: "il fallait être dans le pulsionnel, et que la caméra ait quelque chose de sensuel, de mouvant", confie Anne Fontaine afin de coller au personnage de Coco dont le film suit le point de vue la plupart du film. Pour la musique du film, enregistrée avec près de 60 musiciens du London Symphony Orchestra, Alexandre Desplat a décidé de coller aux états d'âmes de l'héroïne, au plus prés de ses réactions et émotions.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COCO AVANT CHANEL.   

Revenir en haut Aller en bas
 
COCO AVANT CHANEL.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COCO avant CHANEL
» Coco Avant Chanel - Edition Préstige Limitée Colette
» Egérie du rouge à lèvres "Rouge Coco" - CHANEL
» Coco Chanel 2009
» Coco Chanel: le téléfilm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BENOIT POELVOORDE :: FILMOGRAPHIE-
Sauter vers: