AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  votesvotes  

Partagez | 
 

 LE SIGNALEUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 68
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: LE SIGNALEUR   Jeu 27 Avr 2006 - 15:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 68
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LE SIGNALEUR   Mar 23 Mai 2006 - 13:43

BENOIT MARIAGE

Benoît Mariage est un réalisateur de télévision et de cinéma belge né à Virton en 1961.

Licencié en Droit de l’UCL, il obtient ensuite en 1987 un diplôme de réalisation de l’Institut national supérieur des arts du spectacle de Bruxelles.

Il entame sa carrière professionnelle par des reportages photographiques pour le journal Vers l’Avenir avant de faire ses premiers pas comme réalisateur dans le magazine de télévision de la RTBF Strip-tease, pour lequel il réalise de nombreuses séquences.

Il fonde ensuite sa propre maison de production pour laquelle il réalise plusieurs documentaires dont certains ont l’Afrique pour sujet.

En 1992, il interprète un journaliste dans le film C'est arrivé près de chez vous

En 1997 il réalise son premier film de fiction : Le Signaleur, court métrage tourné en noir et blanc, avec lequel il décroche, entre autre, le Grand prix de la critique à Cannes ainsi que le Prix du Jury du festival de Clermont-Ferrand en 1998.


1997 : Le signaleur – (court métrage) – avec : Benoît Poelvoorde et Olivier Gourmet
1999 : Les Convoyeurs attendent - avec : Benoît Poelvoorde, Bouli Lanners, Dominique Bayens
2000 : Némadis, des années sans nouvelles- Documentaire tourné en Mauritanie
2002 : L’Autre – avec Dominique Bayens, Jan Decleir
2006 : Cow-boy – avec : Benoît Poelvoorde, Julie Depardieu, Gilbert Melki


Dernière édition par le Lun 6 Aoû 2007 - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 68
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LE SIGNALEUR   Mar 23 Mai 2006 - 13:51

CANNES 1997

Sélection
Semaine
de la Critique


Marylou, Todd Kurtzman and Danny Shorago (U.S.A)
Adios Mama, Ariel Fordon (Mexique)
Le Signaleur, Benoit Mariage
Tunnel of Love, Robert Milton Wallace (Angleterre)
Muerto de Amor, Ramon Barea (Espagne)
Le Voleur de Diagonale, Jean Darrigol (France)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 68
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LE SIGNALEUR   Mar 23 Mai 2006 - 13:56

Le signaleur, Benoît Mariage
Belgique, 1997 – Durée : 18’
Deux garçons débarquent dans un hospice d’un petit village à la recherche de quelqu’un qui pourrait faire office de signaleur
pour la course cycliste qui le lendemain traverse le village.
Il y trouve un pensionnaire.
Cette responsabilité inattendue illuminera un instant sa vie malgré les avatars qu’il subira lors de sa mission.





Dernière édition par le Mer 15 Aoû 2007 - 15:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: LE SIGNALEUR   Mar 23 Mai 2006 - 19:20

102 merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 68
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LE SIGNALEUR   Lun 6 Aoû 2007 - 14:54

Erick a écrit:
oui réalisé par Benoît Mariage et avec Olivier Gourmet (je crois) et Bouli Lanners ( je suis sûr)

souvent la même équipe quoi

on ne change pas une équipe qui gagne

j'ai toujours eu un faible pour ce film(touchant et poignant)
Arrow Arrow http://benoitpoelvoorde.actifforum.com/BENOIT-POELVOORDE-c2/FILMOGRAPHIE-f5/LE-SIGNALEUR-t54.htm 102



Réalisateur Benoît Mariage

Acteurs
Le signaleur....... Louis Koscielniak
L'organisateur.... Benoît Poelvoorde
Bouli Lanners
Coco

et donc..........


Olivier Gourmet


Acteur belge

Né le 22 Juillet 1963 à Namur (Belgique)
Actuellement au cinéma dans :
Pars vite et reviens tard, Jacquou Le Croquant, Adieu


Biographie

Petit-fils d'un menuisier, Olivier Gourmet grandit à Mirwart,
village des Ardennes belges où son père est marchand de bestiaux
et sa mère patronne d'un hôtel-restaurant.
Il se découvre un talent d'acteur à 13 ans lorsqu'on lui demande de remplacer au pied levé
un camarade de classe malade : en une réplique, il fait rire l'assistance.
Après avoir hésité entre le journalisme sportif et la comédie,
il obtient le Premier prix du Conservatoire de Liège au bout de seulement deux ans.
Passé brièvement par le cours Florent, en classe libre, et par l'école des Amandiers de Chéreau
(qui le dirigera plus tard dans Ceux qui m'aiment prendront le train),
il enchaîne, à partir des années 80, les pièces de théâtre,
de Labiche à Claudel.

En 1996, la première apparition au cinéma d'Olivier Gourmet marque les esprits :
dans La Promesse, le film-coup de poing de Jean-Pierre et Luc Dardenne, il se révèle saisissant de vérité en père odieux et combinard.
Les frères belges, adeptes d'un cinéma brut et citoyen, ont trouvé l'acteur idoine.
Ils lui confient alors le rôle du patron dans Rosetta, puis celui d'un menuisier
qui engage comme apprenti l'assassin de son enfant dans Le Fils : souvent filmé de dos, le comédien n'en émeut pas moins le Jury du Festival de Cannes
qui lui attribue le Prix d'interprétation en 2002. Mais, avant d'être consacré sur la Croisette, le Wallon avait déjà attiré l'attention des cinéastes français,
participant à des oeuvres exigeantes (Nationale 7, De l'histoire ancienne),
et affichant une prédilection pour les rôles de salauds (Sur mes lèvres en 2001, Sauve-moi).

Avec son physique imposant et son air tantôt bourru tantôt inquiétant,
Olivier Gourmet, très sollicité après son Prix d'interprétation, reste la figure familière d'un cinéma d'auteur pointu
(celui de des Pallières ou Eugène Green), mais prend désormais part à des productions plus grand public,
comme Le Mystère de la chambre jaune, Les Fautes d'orthographe (2004) ou Les Brigades du Tigre (2006).
Mi-ogre mi-prince charmant dans La Petite Chartreuse, il s'attache à révéler la part d'humanité de héros a priori infréquentables
(le PDG du Couperet de Costa-Gavras). Son charisme et sa carrure l'orientent vers des personnages qui représentent l'autorité,
un militaire sans états d'âme pendant la Guerre d'Algérie dans Mon colonel (2006)
ou le curé Bonal dans Jacquou Le Croquant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SIGNALEUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SIGNALEUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dragon 120mm] Signaleur (Hermann Göering Division, Tunisie 1943)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BENOIT POELVOORDE :: FILMOGRAPHIE-
Sauter vers: