AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  votesvotes  

Partagez | 
 

 LA GUERRE DES MISS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: LA GUERRE DES MISS.   Mer 20 Fév 2008 - 15:31

REALISATION. Patrice Leconte

ACTEURS.

Benoît Poelvoorde... Franck Chevrel.
Olivia Bonamy... Cécile.
Christian Charmetant... Le maire de Super-Charmoussey.
Laurent Gamelon... Gaby le coiffeur.
Jacques Mathou... Le rôle maire de Charmoussey.





Distribution France de "La Guerre des Miss"
GAUMONT DISTRIBUTION

Sortie France prévue 07 Janvier 2009.


L'HISTOIRE.
Encaissé dans la vallée, il y a Charmoussey, petit village frappé durement par la récession.
Quelques kilomètres plus haut, il y a Super Charmoussey, station de ski familiale et prospère.
Chaque année la rivalité entre ces sœurs ennemies fait rage à l'occasion
de l'élection de la miss locale : 22 compétitions, 22 victoires pour celles d'en haut,
coachées par différents professionnels invités aux frais de la station.
Trop c'est trop ! Alors que la 23e édition se profile, il en va de l'honneur et de la fierté
de Charmoussey de remporter cet ultime combat : pour y parvenir, leur arme secrète s'appelle Franck Chevrel,
enfant du village parti il y a 17 ans tenter sa chance à Paris dans le showbiz.




Le tournage va commencer le 25 mars en Franche-Comté
dans les environs de Besançon pour trois semaines






puis se poursuivra en région parisienne
(principalement en studio à Grosrouvre)
pour six semaines.






_________________


Dernière édition par BENGI* le Mer 20 Fév 2008 - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Mer 16 Avr 2008 - 19:22



Patrice Leconte concocte
sa prochaine blague





Cette comédie en forme de querelle de clochers sur fond de France éternelle traite de cette petite humanité de province qui m'enchante particulièrement», confie Patrice Leconte. (Sébastien Soriano/Le Figaro)

Le réalisateur des «Bronzés» tourne en Franche-Comté «La Guerre des Miss», sa prochaine comédie avec Benoît Poelvoorde et Olivia Bonamy.
Une rue déserte dans un hameau de montagne. Tous les volets sont clos et barrés de panneaux «À Vendre». Au loin, Benoît Poelvoorde avance, solitaire, une valise à la main, l'air dépité. Assis sous une tente, Patrice Leconte actionne la grue télescopique qui filme l'arrivée du héros de La Guerre des Miss, son prochain film, qui sortira en janvier prochain. «Coupez! On la double et on démonte ce jouet» , ordonne-t-il aux techniciens. Avec Poelvoorde, il regarde ensuite les rushs: «Tu as touché combien pour filmer la rue?» demande le comédien. «Parce que ça fait bientôt une semaine que je la parcours!» Rire général de l'équipe et des habitants de Vuillafans. Ils sont 345 à vivre ici perché sur ces contreforts franc-comtois. Et la curiosité est forte depuis que les quatorze camions techniques sont arrivés ici.

Au bar du Tilleul, l'un des deux bistrots du lieu, les acteurs jettent un coup d'œil au synopsis. La Guerre des Miss raconte l'histoire de deux villages, Charmoussey et Super-Charmoussey, en guerre depuis une vingtaine d'années. Le plus haut placé des deux a pu se développer comme station de ski, au détriment de l'autre qui, pour l'honneur, tient tout de même à présenter ses candidates à l'occasion de l'élection des Miss locales.

«Cette comédie en forme de querelle de clochers sur fond de France éternelle traite de cette petite humanité de province qui m'enchante particulièrement, confie Patrice Leconte. Franck Chevrel, le héros du film interprété par Benoît, est un natif de Charmoussay monté à Paris pour devenir comédien. Les habitants se souviennent de lui et lui demandent de revenir prêter main-forte aux cinq candidates du village lequel perd régulièrement, depuis des années, le concours.»


Un coiffeur fan de Stallone

Au comptoir du bar, Poelvoorde fume une cigarette pendant que l'équipe installe le matériel. «Chevrel est le genre de figurant raté qui possède la foi du charbonnier. Il me plaît, car il a toujours l'énergie d'y croire. C'est une sorte de Don Quichotte des Miss, qui revient au pays, car il est demeuré amoureux de la belle Cécile jouée par Olivia Bonamy.»

«On va faire une petite mise en place!», prévient soudain le régisseur. Tout le monde se tait. Le réalisateur de Ridicule rive un œil dans la visée de la caméra. Jacques Mathou qui joue le maire du village, et l'imposant Laurent Gamelon dans un rôle du coiffeur fan de Stallone, attendent de donner la réplique. Après la prise, Poelvoorde commente: «Il est la courtoisie incarnée ce Leconte. Quand il tourne, il ne boude pas son plaisir. C'est agréable. » Leconte lui retourne le compliment: «On s'est longtemps frôlé avec Benoît. Mais après lecture du scénario, il n'y avait plus de doutes possibles: il fallait que Benoît joue Chevrel. Il possède un grand sens du comique. Ses répliques sont d'une vérité folle.»

Reste tout de même un détail à éclaircir. Pourquoi avoir choisi une veste d'une couleur orange ridicule pour le héros? «Bon sang, mais moi je l'adore cette veste, sourit Poelvoorde. Comme disait Rochefort: “Quand tu as trouvé le costume, tu as trouvé le personnage.” Bien sûr, ce velours côtelé, cette couleur abricot, c'est un peu spécial. Mais ça a le mérite de l'originalité!» Renseignements pris auprès de la costumière, Annie Perrier, on apprend que le styliste qui avait conçu le dit vêtement a fait faillite. «Ça ne m'étonne qu'à moitié. Cela étant, la veste colle parfaitement au personnage, observe le cinéaste, avant de conclure. En fait, avec La Guerre des Miss, je voudrais que la vérité presque naturaliste de Tandem puisse s'allier à l'efficacité comique des Bronzés.» Et comme Leconte est le réalisateur de ces deux films devenus mythiques, on se dit que cela pourrait bien arriver…

Olivier Delcroix
09/04/2008.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Mer 16 Avr 2008 - 21:40

Les villages de L'Hôpital-du-Grosbois, Vuillafans et Montgesoye
joueront le rôle de décor naturel
rebaptisés en Charmoussey et Super-Charmoussey



Villages du Pays de Besançon - Doubs.



VUILLAFANS


(Photo Bernard Girard)

c'est un vieux bourg intéressant, couronné de rochers et dominé par les ruines de deux forteresses féodales. Il faut y découvrir l'église du XVIe siècle, de vieux hôtels dont la Maison dite de Balthazar, le vieux pont, de vieilles maisons vigneronnes ainsi que le vieux moulin restauré avec roues à aubes à hauteur variable. Juste u peu plus au nord, à découvrir le charmant village voisin de Montgesoye.


L'HÔPITAL- DU -GROSBOIS.


Ce magnifique petit village au pied de la côte d'Anroz,
jouit d'un magnifique panorama avec une superbe vue
sur les sommets du haut-Doubs, tel le Crêt Moniot!
Hôpital dépendant de l' hôpital Saint Jacques au XVe siècle.


Le village a entamé la phase visible de son renouveau en 2006




Situation : 20 km au Nord-Est de Besançon
Superficie : 783
Altitude : 567
Population : 379 habitants
Située à la lisière de la forêt du Grosbois au pied du Mont-Bon, au Moyen-âge, une maladrerie, dépendant de l’hôpital Saint-Jacques de Besançon, y fut construite autour d’une chapelle (l’actuelle église du village). C’est là que le village naît réellement d’où son nom, L’Hôpital-du-Grosbois. L’actuelle Maison Commune fut longtemps un relais poste où Jean-Jacques Rousseau fit une halte.
Il existe encore 5 agriculteurs et des artisans. Le train fonctionne avec plusieurs allers-retours journaliers pour Besançon. L’ancienne voie ferrée L’Hôpital-du-Grosbois à Ornans est devenue une piste pour vététiste, cavalier ou promeneur,
permettant de découvrir des sites pittoresques dont certains ont été immortalisés
par Gustave Courbet.



Gustave Courbet, Le Miroir d’Ornans, © Institut Courbet

MONTGESOYE.

A 3 km d'Ornans
445 habitants, les 'Montgesoyens'
Altitude : 365 mètres
Superficie de 1160 ha
D'origine médiévale, Montgesoye s'étend sur 1160 hectares dont 720 encore en forêts.
La maison noble daterait du 9éme siècle. L'église fut reconstruite sous sa forme actuelle en 1763 mais elle garde des vestiges du 12ème.

A Montgesoye, il reste deux domaines agricoles ainsi qu'une ferme moderne dans la plaine, une vie artisanale riche (20 artisans), un Hôtel-Bar Restaurant et un commerce d'articles de pêche.



Classée 'STATION Verte' de vacances, Montgesoye propose maintes activités touristiques : pêche en rivière de 1ère catégorie, canoé-kayak, randonnées pédestres (sentiers fléchés, belvédères, GR 595), piste de trial 4x4, tir sportif et vous accueille dans son aire de camping naturelle située le long de la Loue, dans un cadre naturel exceptionnel.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Jeu 28 Aoû 2008 - 20:26



LA GUERRE DES MISS
Sortie : 14 janvier 2009


Réalisateur : Patrice Leconte
Avec Benoît Poelvoorde, Olivia Bonamy, Christian Charmetant, Laurent Gamelon, Jacques Mathou

22 élections de la Miss locale, 22 victoires pour Super Charmoussey.
Cette année encore c’est tout Charmoussey, petit village encaissé dans la vallée et frappé durement par la récession qui se mobilise derrière son maire pour laver l’affront et remporter enfin la victoire sur Super Charmoussey, station de ski familiale et prospère.
Désormais tous les coups sont permis : espionnage, délation, corruption…
Cette année la guerre des miss est déclarée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Lun 8 Déc 2008 - 1:58


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Lun 5 Jan 2009 - 5:13






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Lun 5 Jan 2009 - 5:23




CASTING COMPLET

Réalisateur Patrice Leconte

Acteurs

Franck Chevrel Benoît Poelvoorde
Cécile Olivia Bonamy
Le Maire de Super-Charmoussey Christian Charmetant
Gaby Laurent Gamelon
Le Maire de Charmoussey Jacques Mathou
la femme du Maire de Charmoussey Béatrice Michel
la femme du Maire de Super Charmoussey Michèle Garcia
Camille Cynthia Groggia
Jean-René Pouchard Laurent Bateau
Yvon, le facteur Edouard Pretet
Gérard, le patron du café Antoine Chappey
Jeanine, la patronne du café Juliette Poissonnier
Robert, le bûcheron Joël Lefrançois
Arthur Ulysse Grosjean
Kevin Romain Alletz
le père du Maire de Super Charmoussey Albert Delpy
Olga Paulina Nemcova
Jean-Lou, le chef des pistes Arnaud Henriet
Jean-Patrick Giovani, le coach Christophe Bouisse
le présentateur Jean-Paul Comart
le patron de Why Not Pierre Bénézit
une Miss de Charmoussey Isabelle Giami

_________________


Dernière édition par BENGI* le Lun 5 Jan 2009 - 5:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Lun 5 Jan 2009 - 5:24



Producteur Franck Chorot
Producteur exécutif Jean-Philippe Blime


Activités sociétés
--------------------------------------------------------------------------------

Exportation/Distribution internationale Gaumont Distribution, France
Coproduction Gaumont, France
TF1, France


Scénario
--------------------------------------------------------------------------------

Scénariste Franck Chorot
Guillaume Lemans
Fred Cavayé


Equipe technique
--------------------------------------------------------------------------------

Directeur de la photographie Jean-Marie Dreujou
Monteuse Joëlle Hache
Chef décorateur Yvan Maussion

Créatrice de costumes Annie Perrier
Ingénieur du son Paul Lainé

Directeur de production Marc Olla

Distribution
--------------------------------------------------------------------------------

Distribution Gaumont Distribution, France
Attaché de presse Christopher Robba



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Lun 5 Jan 2009 - 5:34

SECRETS DE TOURNAGE

Tournage mi-parisien, mi-provincial
Long de 46 jours, le tournage de La Guerre des miss s'est déroulé en France-Comté (dans les environs de Besançon) et en région parisienne.

Vingt-cinq, v'là Patrice Leconte !
La Guerre des Miss est le vingt-cinquième long métrage réalisé par Patrice Leconte, et, en théorie, son avant-avant-dernier.

Qui pour jouer la fille d'Olivia Bonamy ?
L'une des principales difficultés du casting a été de trouver celle qui incarnerait Camille, la fille de Cécile (Olivia Bonamy). Et c'est après avoir auditionné plusieurs jeunes comédiennes que Patrice Leconte, sur les conseils de l'amie d'une amie, a rencontré Cynthia Groggia, qui l'a immédiatement séduit par sa personnalité, sa gaieté, sa photogénie et son air de famille d'avec Olivia Bonamy.

Son meilleur ami ?
Si La Guerre des Miss marque la première collaboration de Patrice Leconte et Benoît Poelvoorde, la donne est différente en ce qui concerne Jacques Mathou, puisque le comédien est déjà apparu dans quatre des films du réalisateur (Le Mari de la coiffeuse, Les Grands ducs, Ridicule et Mon meilleur ami).

Quand Patrice rencontre Benoît...
La Guerre des Miss donne à Patrice Leconte l'opportunité de diriger Benoît Poelvoorde pour la première fois de sa carrière. Une rencontre qui aurait pu se faire il y a quelques années, mais qui n'a pas abouti, jusqu'à ce que le réalisateur reçoive le scénario de ce film : "Quand j'ai eu ce projet entre les mains, je savais que Benoît [Poelvoorde] était intéressé. Il était prêt à dire oui, à condition que le réalisateur lui plaise. Et moi, j'étais prêt à dire oui à partir du moment où c'était lui. Donc, on s'est retrouvés très facilement !" Une rencontre dont Patrice Leconte ne garde que des bons souvenirs : "Je suis assez rieur, et j'ai rarement autant ri sur un tournage. Benoît est un type qui adore faire rire, et pas seulement lorsqu'il joue. C'est sa nature. C'est une question de générosité. Il adore donner, faire rire les gens qui sont là. C'est son plaisir à lui. Cette manière qu'il a de donner du plaisir aux autres rend le tournage léger, heureux et joyeux. C'est quelque chose qui n'a pas de prix."

Changer d'air
"J'ai toujours aimé faire des films différents les uns des autres, différents par les thèmes qu'ils abordent et par leur environnement. C'est vrai qu'emprunter toujours le même chemin est ennuyeux", explique le réalisateur Patrice Leconte. "Mon film précédent, Mon meilleur ami, était totalement parisien. Alors j'ai été très heureux lorsque l'on m'a proposé de réaliser La Guerre des Miss parce que cela m'entraînait en province. Etant moi-même provincial, j'ai un grand attachement pour les régions et j'ai eu beaucoup de plaisir à me retrouver dans un petit village avec des gens normaux, simples, attachants. C'est sans doute un de mes films les plus provinciaux, et j'en suis fier."

Un peu d'histoire...
Bien que purement fictifs, les villages de Charmoussey et Super Charmoussey n'en illustrent pas moins une réalité qu'ont connu bon nombre de cantons de montagne depuis le début du 20ème siècle. La révolution industrielle a d'abord provoqué un essor dans les vallées grâce aux avancées en matière de métallurgie et d'hydro-électricité, alors que les alpages demeuraient territoires d'élevage et de pâturages. Il fallut attendre l'après seconde guerre mondiale pour voir émerger une culture des loisirs et du tourisme qui par les vertus de l'or blanc vit ces terres escarpées et éloignées se transformer en stations de sports d'hiver prisées par un nombre croissant de citadins, faisant ainsi la fortune de certains propriétaires terriens, alors que dans les vallées les industries traditionnelles périclitaient. Certains prétendent ainsi le nom d'Avoriaz, qui en patois savoyard signifiait "avorea" = ne vaut rien... On connaît la suite...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Lun 5 Jan 2009 - 6:44

Qu'il est loin mon pays, qu'il est loin, parfois au fond de moi se ranime
l'eau verte du canal du Midi et la brique rouge des Minimes
Ô mon pays, ô Toulouse, ô Toulouse...................
Claude NOUGARO.





Benoît Poelvoorde : "Le 14 janvier, il y a le dernier film de Patrice Leconte, le roi de la comédie, qui m’a fait jouer un rôle très amusant dans un film qui s’appelle « La guerre des Miss ». J’interprète un coach pour Miss dans un petit concours régional. On n’est pas encore dans le concours national. C’est à l’échelle plus modeste. J’ai eu la chance de participer à l’élection de Miss France et là où il y a de la compétition, il y a forcément un peu de mesquinerie. Il y en a certainement plus que dans notre film. Forcément, c’est à une échelle plus importante, il s’agit de représenter la France, en France et de par le monde. C’est logique qu’on ait envie de gagner, et qu’à ce titre, on soit un peu dur avec l’autre. Mais c’est quand même dans une ambiance bon enfant, je vous rassure. Mais quand on voit déjà comment les politiciens se tirent la bourre… Dans un truc aussi superficiel que la beauté plastique, tu n’as pour te défendre que ta beauté physique donc c’est difficile."


++++++ Arrow Arrow Interview BEN Arrow Arrow
Arrow Arrow http://toulouseblog.tv/index.php?art=Bande%20annonce%20La%20guerre%20des%20miss
102

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   Mar 13 Jan 2009 - 11:07

Bravo toujours aussi bien illustré et ben en talons, c'est tordant!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA GUERRE DES MISS.   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA GUERRE DES MISS.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» guerre urbaine
» Nathalie makoma chante pour les victimes de la guerre a l'Est....
» Les films sur la guerre du Vietnam
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël
» Collaboration 2e guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BENOIT POELVOORDE :: FILMOGRAPHIE-
Sauter vers: