AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  votesvotes  

Partagez | 
 

 BENOPOLY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BENGI*
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 69
Localisation : BANLIEUE - PARIS.
Loisirs : PHOTO - PEINTURE - CINEMA.
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: BENOPOLY   Mar 1 Aoû 2006 - 13:32

Au hasard de mes recherches....J'avais trouvé cette info (création)
il y a quelques temps et placée sur un autre site ..la revoici Wink Wink


MONOPOLY PERSONNEL

BENOIT POELVOORDE est un fan de Monopoly Wink
au point que l'un de ses amis, sculpteur, lui en a créé un :
le résultat est le "Benopoly"
avec les rues et les personnages
à l'effigie de l'acteur !





L'HISTOIRE DU MONOPOLY


L’invention du jeu connu maintenant sous le nom de Monopoly est attribuée à
CHARLES B. DARROW, un ingénieur de Germantown (Pennsylvanie).
Cependant, l’idée était tirée d’un jeu qui était déjà diffusé, à faible échelle, “The Landlord’s Game” (“Le Jeu du Propriétaire”), breveté en 1904.

Au chômage comme des millions de gens au cours de la Grande Crise des années 30, Charles Darrow sut identifier le potentiel d’un jeu qui allait tenter les Américains en leur faisant connaitre les frissons de la fortune et la prospérité. Ses premiers jeux étaient constitués de plateaux de jeu faits de toiles de jute peintes avec des échantillons gratuits de peinture venant du magasin du coin. Les maisons et les hôtels étaient découpés dans des baguettes de bois provenant d’un chantier de construction, et les titres de propriété étaient faits de vieux cartons. Les noms des rues étaient ceux des vraies rues d’Atlantic City qui était la “Ville de vacances” de l’Amérique où, les années précédentes, Charles Darrow emmenait sa famille pour l’été. Pour les pions, il semble que Charles Darrow se soit inspiré des breloques du bracelet de son épouse.
La demande pour ce jeu se développa rapidement au-delà du cercle familial et de relations des Darrow, et Charles Darrow fut amené à faire produire le plateau de jeu par un imprimeur de fortune, ce qui lui permit de produire 6 jeux par jour. C’est à ce moment que les grands magasins commencèrent à s’intéresser au jeu et à le commander ;Charles Darrow décida alors d’intensifier la production.

En 1934, il prit contact avec la Société Parker Brothers à Salem (Massachussets). Cependant, le jeu fut rejeté car il contenait 52 erreurs fondamentales ; premièrement les parties étaient trop longues, les règles trop compliquées et il n’y avait pas la classique ligne d’arrivée, marquant la fin d’une partie.
C. Darrow ne s’avoua pas vaincu. De retour en Pennsylvanie, il continua la production du jeu, travaillant 14 heures par jour pour produire 20.000 jeux cette année-là. C’était suffisant pour prouver le succès du jeu à Parker Brothers, qui lui fit une offre très alléchante. C. Darrow accepta l’offre et l’accord fut mis en place dès début 35. A la mi-février de la même année, Parker Brothers produisait 20.000 jeux par semaine, et l’année suivante plus d’un million de jeux avaient été vendus.

Malgré l’engouement du début, Parker Brothers considéra le MONOPOLY comme un jeu pour adultes, trop compliqué pour des enfants et sans avenir. C’est pourquoi George Parker, le fondateur de la Société, ordonna d’arrêter la fabrication des jeux MONOPOLY “compte tenu de l’éventualité d’une baisse très rapide des ventes”. Cet ordre fut écrit juste avant la période des achats de No‘l 1936 ; cependant, les chiffres de vente vinrent démentir cet ordre. A partir de ce moment, les ventes ne cessèrent de grimper.

Depuis, MONOPOLY continue de séduire les gens en leur permettant de “faire fortune rapidement”, et ce, malgré l’alternance de périodes de crise et de prospérité. Avec 26 versions vendues dans 43 pays, la demande MONOPOLY n’a jamais diminué. Chaque édition est inspirée d’une ville ou d’un pays différent, et a sa propre monnaie. Bien que Fidel Castro ait tenté de détruire toutes les éditions Cubaines, et que le jeu ait été interdit dans l’ex-Union Soviétique, MONOPOLY reste le jeu le plus populaire au monde
C. Darrow bénéficia de ce succès : il se retira des affaires à l’âge de 46 ans et mourut à 78 ans, premier inventeur de jeux au monde à être devenu millionnaire.



ANECDOTES


La plus longue partie de Monopoly toutes catégories jamais jouée dura 70 jours !
La plus longue partie de Monopoly jouée dans un bain dura 99 heures !
La plus longue partie de Monopoly jouée sous l'eau dura 45 jours !
Si vous avez réussi à battre un de ces records, bravo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!, n'oubliez pas de m'envoyez un mail afin que je puisse modifier les précédents chiffres (attention aux menteurs !).
3000 milliards de francs ! C'est l'argent qu'imprime chaque année les Parker Brothers.
500 millions de personnes ont déjà joué au moins une fois dans leur vie au Monopoly ! Et moi, et moi et moi et moi !
Parker Brothers construit chaque année 64 millions de petites maisons vertes et depuis les débuts du Monopoly c'est 5,1 milliards de maisons construites
Le champion du monde de Monopoly s'appelle Jost Van Orten et habite les Pays-Bas
Les éditions de Monopoly dans le monde

En Angleterre, la rue de la Paix, c'est Mayfair et aux USA, c'est Park Avenue (si je ne me trompe pas).
Lors de l'exposition américaine nationale qui se déroulait à Moscou, en 1959, les 6 jeux de Monopoly exposés disparurent mystérieusement.
Neiman-Marcus, un magasin de luxe décida un jour d'offrir à ces clients un jeu de Monopoly entièrement en chocolat, grandeur nature et d'une valeur de 600$. On ignore si les possesseurs de ce jeu chocolaté le réservèrent à un usage gustatif, de divertissement ou bien décoratif.
Savez-vous quel est la valeur du jeu de Monopoly le plus cher jamais fabriqué à ce jour ? 1 million de $ ! Il fut fabriqué par Sydney Mobell et il était composé de diamants et autres pierres précieuses.
En France, il existe une alternative au jeu de Monopoly traditionnel. Dans cette édition, le Boulevard Belleville a pour nom Bl. Bellefrite, la r. Lecourbe - r. Lafrite, la gare de Lyon - gare de la vieille frite !
Le saviez-vous ?

En Angleterre, la rue de la Paix, c'est Mayfair et aux USA, c'est Park Avenue (si je ne me trompe pas).
Dans l'édition européenne lancée en 1992, les aéroports remplaçent les gares, la rue la plus chère (40 000 euros) est la Kurfünstendamm de Berlin, tandis que la Rue de la Paix vaut 3 200 euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
so
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Féminin Nombre de messages : 603
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: BENOPOLY   Mar 1 Aoû 2006 - 13:52

super j'aime bien ce jeu quoi qu'un peu longuet

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benoitpoelvoorde.actifforum.com
 
BENOPOLY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BENOIT POELVOORDE :: SUJETS DIVERS SUR BEN-
Sauter vers: